Publicité
Accueil > Actualité médicale > Gynécologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2011-02-28
Actualité médicale

Tags: incontinence - 
Une base de données sur l'incontinence - Actualité médicale
Une base de données sur l'incontinence

Pr Brigitte Mauroy Département d’urologie-périnéologie – Hôpital Saint-Philibert – Groupe hospitalier de l'Institut catholique de Lille – Coordonnatrice du réseau Périnice

Publicité

Quelle est la fréquence de l'incontinence ?
Les chiffres de la littérature retiennent, en ce qui concerne l'incontinence urinaire, 20 % des femmes tous âges confondus, avec 2 pics, l’un chez la femme très jeune, aux alentours d’une vingtaine d'années et l'autre, chez la femme en périménopause.
Les données sont moins précises en ce qui concerne l'incontinence anale. Une étude avait avancé 10 % d'incontinence anale. Cette évaluation est probablement sous-estimée.
L’incontinence est un des premiers motifs d’institutionnalisation en France du sujet âgé.
Aujourd’hui, elle n'est pas reconnue comme un handicap. Pourtant, le travail mené avec les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) sous l’égide de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) montre que l’incontinence est un symptôme que l’on retrouve en outre dans différents types de maladies neurologiques.

• Vous coordonnez le réseau Périnice, quels sont les objectifs de ce réseau ?
Le réseau Périnice a pour objet la prise en charge transversale de l'incontinence urinaire et/ou anale de l’adulte dans le Nord-Pas-de-Calais. Périnice a permis de centraliser les données. Ce qui a mis en évidence des caractéristiques diagnostiques et thérapeutiques qui seraient très peu visibles autrement. Cette centralisation est facilitée par le registre, qui est une des réalisations du réseau.
L'intérêt de Périnice a notamment été démontré dans la prise en charge des vessies distendues.
Les données renseignées ont permis d’éviter 35 % d’intervention chirurgicales.
Un des objectifs est de décloisonner la prise en charge. Pendant des années, les professionnels qui s'intéressaient au périnée ont travaillé dans leurs sphères. Ils n’échangeaient pas vraiment, ou de façon occasionnelle… Dans les années 1990, on a commencé à émettre l'idée qu’il serait intéressant que les différents professionnels de santé travaillent ensemble autour du périnée. La même idée a émergé un peu partout en France. Les collègues qui travaillaient dans le même périmètre avaient les ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2011-02-28 par Haute Autorité de la Santé
Source: Haute Autorité de la Santé Accéder à la source

Mots clés: incontinence


Publicité

En savoir plus