Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies infectieuses
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2011-04-14
Actualité médicale

Tags: hepatite C -  trithérapies - 
Hépatite C : deux nouveaux traitements pour une plus grande prise en charge - Actualité médicale
Hépatite C : deux nouveaux traitements pour une plus grande prise en charge

2012 pourrait être un véritable tournant dans la prise en charge des patients atteints par une hépatite C et modifier considérablement l'organisation des soins . Avec l'annonce souhaitée en fin d'année de l'autorisation européenne de mise sur le marché des trithérapies, les services hospitaliers pourraient traiter trois à quatre fois plus de patients qu'à l'heure actuelle.

Publicité

Maladie infectieuse transmissible par le sang qui se caractérise par une inflammation du foie, l'hépatite C touche plus de 237 000 français. Chaque année, entre 3 000 et 4 000 personnes sont nouvellement contaminées. La plupart des cas sont dus au virus de génotype 1, le plus courant. Bien que des traitements au long cours, rendant indétectable ce dernier ,existent, seule une petite part des malades se font soigner. En effet, l'infection est souvent « silencieuse ».

Associés au traitement standard composé de peg-interféron et de ribavirine, les deux nouveaux inhibiteurs de protéases (boceprevir de Merck-Schering Plough et telaprevir de Janssen-Vertex-Tibotec) montrent des résultats plus qu'encourageants sur les personnes touchées par un un virus hépatite C de génotype 1. Les réponses sont positives à plus de 70 % lors d'un traitement de première intention. Dans les cas où l'on observe un échec du traitement standard, la prise de ces antiprotéases permet un bon contrôle de l'infection dans 30 à 85 % des cas. Devant de tels résultats, l'Agence européenne devrait autoriser leur mise sur le marché avant la fin 2011.

Selon une étude soutenue par l'Anrs et menée par Sylvie Deuffic-Burban, chercheuse à l'Inserm, l'arrivée de ces nouvelles molécules innovantes devrait entraîner une véritable réorganisation des soins au sein des structures hospitalières. En effet, alors que seulement 5 100 patients ont été traités en 2010, la chercheuse estime qu'en tenant compte de différents facteurs, dont l'évolution du nombre de personnes dépistées et l'apport de ces nouveaux traitements, entre 15 000 et 19 400 personnes pourraient être soignées dès l'année prochaine soit 3 à 4 fois plus de patients vus à l'hôpital. Selon Jean François Delfraissy, directeur de l'Anrs, l'arrivée des trithérapies pour lutter contre l'hépatite C pourrait permettre à terme d'éradiquer le virus chez une large ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2011-04-14 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: ANRS Accéder à la source

Mots clés: hepatite C trithérapies


Publicité

En savoir plus