Publicité
Accueil > Actualité médicale > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2011-04-19
Actualité médicale

Tags:
Reproduction :  5 perturbateurs endocriniens potentiels sous haute surveillance - Actualité médicale
Reproduction : 5 perturbateurs endocriniens potentiels sous haute surveillance

Quel peut être l'impact sur la santé, et notamment sur la reproduction et la fertilité, de certaines substances chimiques que l'on côtoie dans notre quotidien ? C'est la question à laquelle a tenté de répondre l'Inserm dans une une expertise collective qui vient d'être publiée en ligne sur le site de l'organisme.

Publicité

Les experts de l'Institut national de santé et de recherche médicale (Inserm) ont mis au banc d'essai cinq substances chimiques avec lesquelles l'être humain peut être en contact de façon quasi journalière et qui sont soupçonnées d'être des perturbateurs endocriniens. Phtalates, parabènes, composés perfluorés, bisphénol A (BPA), et autres retardateurs de flamme sont contenus dans des produits tels que les cosmétiques, les détergents, les adhésifs, certains revêtements, mais aussi dans quelques textiles...

Après avoir passé au crible pas moins de 1 200 publications internationales, les experts restent très prudents dans leurs conclusions , estimant que les données restent incomplètes pour avoir des certitudes quant à l'impact de ces substances sur l'organisme. Toutefois, plusieurs travaux suggèrent des effets sur la fertilité , sur la reproduction . En conséquence , des mesures d'interdiction ont été prises par le gouvernement. En effet , depuis mai dernier, aucun biberon ne doit contenir du BPA en France. Cette restriction totale d'utilisation devrait être étendue à l'ensemble des contenants alimentaires. Pour les autres substances , d'autres études, épidémiologiques notamment, seront nécessaires pour confirmer ou infirmer leurs effets à plus ou moins long terme sur l'homme. A suivre ...

Article écrit le 2011-04-19 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: Inserm Accéder à la source


Publicité