Publicité
Accueil > Actualité médicale > Nutrition
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2011-04-26
Actualité médicale

Tags:
Diabète : le coup de pouce du régime cétogénique dans l'Insuffisance rénale - Actualité médicale
Diabète : le coup de pouce du régime cétogénique dans l'Insuffisance rénale

Deux mois ont suffi à un régime riche en graisse et pauvre en glucides pour réduire la protéinurie chez des souris diabétiques. C'est en tout cas ce que montre une étude américaine qui vient de paraître dans la revue Plos One. Loin d'être la solution, ce régime dit cétogénique ouvre la voie à de nouvelles pistes thérapeutiques.

Publicité

Véritable épidémie, le diabète, qui touche 3 millions de Français, peut dans certains cas entraîner d'importantes lésions au niveau du rein. En effet, ce dernier peut être saturé par un taux de sucre trop élevé, conséquence directe d'un état diabétique. Pour protéger cet organe filtreur, il faut donc diminuer la présence de sucre dans l'organisme.

Charles Mobbs et ses collègues de la faculté de médecine du Mount Sinaï à New-York se sont donc intéressés à un régime très particulier, qui a montré son efficacité pour soigner les enfants épileptiques. Le régime cétogénique, qui nécessite un suivi médical, prescrit une alimentation riche en gras et très pauvre en glucides. Privé ainsi de sucre, le corps puisse dans ses réserves de graisses pour pomper l'énergie nécessaire à son fonctionnement. Le taux de sucre dans le sang baisse et ainsi le rein est soulagé.

Pour vérifier l'efficacité d'un tel changement alimentaire, les chercheurs ont utilisé des souris diabétiques atteintes de néphropathie. Après avoir soumis tous les cobayes à un régime standard, seulement la moitié du panel est passée à un régime cytogénétique. L'expérience a duré au total deux mois.
A terme, l'insuffisance rénale des souris soumises à cette diète très particulière avait guérie. Charles Mobbs et ses collègues de la faculté du Mount Sinaï à New-York ont ainsi montré que les corps cétoniques, et notamment le butyrate, protégeaient les reins avec une régression très importante de la protéinurie et en modifiant l'expression des gènes qui induisent le stress oxydatif. Toutefois, les lésions de glomérulosclérose n'ont diminué que partiellement.
Selon les chercheurs, ce type de régime pourrait permettre de soulager un temps les reins des patients diabétiques; mais il y a peu de chance que ce soit efficace sur du long terme. Cette découverte ouvre cependant la voie à de nouvelles pistes thérapeutiques ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2011-04-26 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: Plos one Accéder à la source


Publicité

En savoir plus