Publicité
Accueil > Revue de presse > Stentys
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2011-05-02
Revue de presse

Tags: infarctus -  stent -  cardiologie - 
STENTYS recrute les 250 premiers patients, soit la moitié de l'étude de son stent auto-apposant dans le traitement des crises cardiaques 
 - Revue de presse
STENTYS recrute les 250 premiers patients, soit la moitié de l'étude de son stent auto-apposant dans le traitement des crises cardiaques

STENTYS S.A., société de technologie médicale qui commercialise une nouvelle génération de stents innovants pour le traitement de l’infarctus du myocarde, annonce aujourd’hui être à mi-parcours de l’étude internationale APPOSITION III de son stent auto-apposant, 250 patients ayant d’ores et déjà été recrutés sur un total de 500. L’objectif principal de cette étude est d'identifier les effets indésirables cardiaques graves survenus 12 mois après implantation.

Publicité

« Tous les cardiologues de notre service sont très enthousiastes à l’idée de participer à l’étude APPOSITION III et d’utiliser le stent auto-apposant STENTYS en routine dans le traitement de patients souffrant d’infarctus du myocarde », indique le Dr. Robert Jan van Geuns, chargé de l’étude au service thoracique du Centre médical Erasmus, à Rotterdam, aux Pays-Bas.

« La mal-apposition est une cause bien connue de thrombose et de récidive de l’infarctus, mais elle est éliminée en utilisant notre stent auto-apposant. APPOSITION III est une étude prospective à grande échelle qui confirmera que notre stent est la solution pour le traitement des patients souffrant d’infarctus », ajoute Gonzague Issenmann, Directeur général et co-fondateur de STENTYS.

Le stent développé par STENTYS représente une innovation majeure dans le traitement de la crise cardiaque par rapport aux stents conventionnels : il est auto-apposant, ce qui signifie qu’il reste en permanence parfaitement accolé à la paroi des vaisseaux sanguins puisque sa forme et son diamètre s’adaptent aux changements anatomiques des artères coronaires dans les jours qui suivent l’infarctus aigu du myocarde. L’étude clinique randomisée APPOSITION II a ainsi permis de comparer le stent auto-apposant STENTYS au stent conventionnel dominant le marché dans le traitement de patients souffrant d’un infarctus du myocarde. Elle a démontré que, trois jours après l’infarctus, 28 % des patients traités avec des stents conventionnels présentaient une mal-apposition significative puisque le stent n’était pas en contact avec la paroi de l’artère. La mal-apposition expose le patient à des complications potentiellement mortelles générées par l’obstruction du stent (thrombose intra-stent). En revanche, aucun des patients traités avec le stent STENTYS ne présentait de mal-apposition.

L’infarctus du myocarde aigu touche 100 000 personnes chaque année en France et 900 000 personnes aux Etats-Unis et représente un marché annuel mondial de ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2011-05-02 par Business wire
Source: Business wire

Mots clés: infarctus stent cardiologie


Publicité

En savoir plus