Publicité
Accueil > Actualité médicale > Rhumatologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2011-05-05
Actualité médicale

Tags: dendrimères -  inflammation -  articulation - 
Polyarthrite rhumatoïde : un nouvel espoir de traitement - Actualité médicale
Polyarthrite rhumatoïde : un nouvel espoir de traitement

Des molécules de synthèse, très spécifiques, appelées dendrimères, pourraient avoir des effets bénéfiques sur le système immunitaire en supprimant l'inflammation des articulations douloureuses. C'est en tout cas ce que montrent les résultats obtenus sur des animaux par des chercheurs français. Leurs travaux sont publiés ce jour dans la revue Science Translational Medicine

Publicité

Maladie dégénérative inflammatoire chronique, la polyarthrite rhumatoïde touche entre 1 et 3 % de la population en France, avec une très nette prédilection pour les femmes (3 fois plus). Très invalidante et douloureuse, cette pathologie entraîne la déformation de certaines articulations.

Les dendrimères sont des molécules de synthèse qui ont comme principale caractéristique d'avoir une forme semblable à un arbre. En raison de leur multiples terminaisons, les chercheurs, qui les fabriquent et les étudient depuis plusieurs années, estiment qu'elles ont leur rôle à jouer dans plusieurs applications médicales, notamment en imagerie ou en nanomédecine.

Jean-Luc Davignon, et ses collègues de l’Inserm, de l’Université Toulouse III - Paul Sabatier et du CNRS ont étudié l'impact d’une nouvelle famille de dendrimères sur le système immunitaire de deux modèles d'animaux génétiquement modifiés afin de mimer la polyarthrite rhumatoïde. En injectant par intraveineuse ces nouvelles molécules de synthèse chez des animaux malades et en comparant l'état des articulations chez des animaux tout aussi atteints mais non traités, ils ont constaté que les dendrimères réduisaient l'inflammation, empêchaient la destruction du cartilage et enfin, bloquaient l'érosion osseuse.

C'est la première fois que des travaux montrent l'efficacité des dendrimères dans le traitement d'une pathologie. Cette découverte ouvre la voie à de nouvelles pistes thérapeutiques pour lutter contre les maladies inflammatoires chroniques.

Article écrit le 2011-05-05 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: Inserm Accéder à la source

Mots clés: dendrimères inflammation articulation


Publicité

En savoir plus

A lire également