Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2011-05-18
Fil actus Santé

Tags: Alzheimer, diagnostic -  biomarqueurs -  mémoire - 
Alzheimer :  les jeunes patients oubliés du diagnostic - Fil actus Santé
Alzheimer : les jeunes patients oubliés du diagnostic

Le diagnostic précoce est un point essentiel dans la maladie d'Alzheimer. De nombreuses données récentes montrent une véritable évolution dans ce domaine, notamment grâce à la découverte de biomarqueurs. Toutefois, des chercheurs espagnols ont découvert qu'à l'heure actuelle un patient sur 6 atteint de la maladie d'Alzheimer se déclarant avant 60 ans est mal dépisté. Leurs travaux sont publiés dans la revue Neurology

Publicité

Très difficile à détecter, la maladie d'Alzheimer à début précoce touche les patients bien avant leur soixantième année. L'absence de troubles de la mémoire caractéristique de cette pathologie, peut fausser le diagnostic, la maladie étant confondue alors avec d'autres pathologies neurologiques.

En s'intéressant aux dossiers médicaux de 40 patients (25 hommes et 15 femmes), Mircea Balasa et ses collègues barcelonais de l'Hospital Plató, ont découvert que dans un tiers des cas ces derniers ne présentaient aucun trouble de la mémoire. En l'absence de symptômes caractéristiques, la moitié d'entre eux ne sont pas étiquetés Alzheimer. Et le plus souvent, il n'y pas eu de rectification de diagnostic au cours de leur suivi médical qui a duré en moyenne 11 ans.

L'étude espagnole renforce l'idée qu'il est important de mettre en œuvre un diagnostic précoce, notamment à l'aide de biomarqueurs capables de différencier la maladie d'Alzheimer d'autres pathologies neurologiques. Cela va notamment dans le sens des recommandations françaises, dont Bruno Dubois est un des instigateurs, mais aussi des nouvelles directives annoncées par les autorités sanitaires américaines, il y a de cela quelques semaines. En l'absence de traitement efficace pour lutter contre la maladie, le diagnostic précoce garantie au patient une meilleur qualité de vie.

Article écrit le 2011-05-18 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: NeurologyAccéder à la source


Publicité