Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2011-05-31
Actualité médicale

Tags: diagnostic -  dépistage -  cancer -  pancréas - 
Cancer du pancréas : un meilleur diagnostic par imagerie à fluorescence - Actualité médicale
Cancer du pancréas : un meilleur diagnostic par imagerie à fluorescence

Pour un bon pronostic de survie dans les cas de cancers graves, le plus important est le diagnostic précoce. Malheureusement dans certains cas, c'est particulièrement compliqué. Afin de remédier à cet état de fait, des chercheurs allemands ont testé chez la souris une technique d'imagerie innovante pour détecter les premiers stades d'adénocarcinome du pancréas. Leur travaux ont été publiés en ligne sur le site des Proceedings of the National Academy of Sciences

Publicité

L'adénocarcinome du pancréas est un des principaux cancers de cet organe, et un des plus virulents. Trop souvent diagnostiqué tardivement, il est très difficile à soigner. On estime à 5 % la survie à 5 ans. Jusqu'à présent, aucune méthode ne s'est avérée efficace pour permettre un diagnostic précoce. Ce dernier améliore considérablement l'espérance de vie des patients. En effet, si la tumeur est inférieure à 2 cm, on obtient un taux de survie à 4 ans de 78 %.

Dans un premiers temps, Dieter Sauer et ses collègues de l'Université technique de Munich (Allemagne) ont constaté chez la souris (bon modèle expérimental pour étudier les cancers humains) des niveaux d'expression élevés de quatre cathepsines (protéases jouant un rôle dans la dégradation des protéines par le lysosome) qui seraient liés aux lésions induites par le développement d'un cancer du pancréas. Ils ont ensuite montré que l'injection d'un produit de contraste, sonde NIRF (fluorescence dans le proche infra rouge ), permettait d'allumer ces lésions spécifiques. Grâce à une technique de microscopie confocale, les chercheurs ont pu au final mettre en évidence des lésions pré-cancéreuses et même différencier les différents grades de dysplasie de ces lésions. En effet, l'intensité du signal de la sonde NIRF dépend du stade auquel est le cancer.

Afin de vérifier que leur méthode d'imagerie est fonctionnelle et permet véritablement de détecter précocement les adénocarcinomes du pancréas, Dieter Sauer et ses collègues ont testé leur méthode en double aveugle sur un échantillon de 24 souris. Ils ont ensuite demandé à des observateurs extérieurs, qui n'étaient pas au courant de l'état de santé des rongeurs, de faire un diagnostic. La méthode s'est révélée efficace dans 95 % des cas. De plus, il a été possible d'obtenir assez souvent un état très précis de la tumeur ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2011-05-31 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: PNAS Accéder à la source

Mots clés: diagnostic dépistage cancer pancréas


Publicité

En savoir plus