Publicité
Accueil > Actualité médicale > Pédiatrie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2011-08-17
Actualité médicale

Tags: embryons -  fécondation in vitro - 
AMP : naissance des premiers bébés issus d’embryons vitrifiés - Actualité médicale
AMP : naissance des premiers bébés issus d’embryons vitrifiés

Il y a moins d’une dizaine de jours, deux jumelles sont nées à la maternité du GHI Le Raincy-Montfermeil. Si, en soit l’information est plutôt banale, c’est en y regardant de plus prés que leur naissance est exceptionnelle. En effet, les deux fillettes sont issues d’embryons ayant subi une congélation ultra-rapide, aussi appelée vitrification embryonnaire. C’est une première en France, souligne la direction de l’Assistance publique – hôpitaux de Paris (AP-HP).

Publicité

Autorisée depuis la fin de l’année dernière, la vitrification embryonnaire est une technique de congélation ultra-rapide des embryons obtenus après fécondation in vitro (FIV). Son principal avantage est d’endommager beaucoup moins les embryons, et de permettre une meilleure survie de ces derniers, par rapport à la méthode de congélation lente, qui était jusqu’alors la seule méthode possible en France.

Pour la première fois en France, c’est au centre d’assistance médicale à la procréation (AMP) de l’hôpital Jean Verdier (AP-HP), que le docteur Christophe Sifer, responsable de l’Unité de biologie de la reproduction, a réalisé la vitrification d’embryons. Selon ce dernier, cette méthode permet d’améliorer considérablement la prise en charge des couples demandeurs d’assistance médicale à la procréation (AMP), en augmentant les chances de grossesses cumulées sans avoir recours à de nouvelles ponctions ovocytaires. En raison de la meilleure survie des embryons, il est possible de réduire le nombre d’ovocytes fécondés transférés dans l’utérus de la mère et ainsi de d’éviter les risques de grossesses multiples.
Cette avancée considérablement dans les techniques d’AMP devrait permettre aux nombreux parents ne pouvant pas concevoir normalement des enfants d’avoir une meilleure chance d’agrandir leur famille.

Article écrit le 2011-08-17 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: APHP communiqué de presse Accéder à la source

Mots clés: embryons fécondation in vitro


Publicité

En savoir plus