Publicité
Accueil > Revue de presse > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2011-08-25
Revue de presse

Tags: Cancer -  sein - 
Les nouvelles options thérapeutiques en développement pour le cancer du sein métastatique suscitent un grand intérêt, selon une étude en oncologie de GfK HealthCare - Revue de presse
Les nouvelles options thérapeutiques en développement pour le cancer du sein métastatique suscitent un grand intérêt, selon une étude en oncologie de GfK HealthCare

Une étude mondiale en oncologie souligne les similitudes et disparités dans le traitement du cancer du sein aux États-Unis, en Europe et au Japon.

Publicité

Bien que d'importants progrès aient généralement été réalisés ces dernières années au regard des options thérapeutiques dans le cancer du sein métastatique, d'importants besoins non-satisfaits subsistent pour les patientes souffrant de cancer triple négatif et les patientes devenues réfractaires aux traitements actuellement disponibles ciblant HER2, selon la nouvelle étude mondiale en oncologie réalisée par GfK HealthCare.
Les nouvelles thérapies en développement destinées à ces deux types de patientes ont nettement dominé l’intérêt des médecins sur tous les marchés. Aux États-Unis et en Europe, près d'un tiers des médecins interrogés au sujet de ces nouvelles thérapies ont spontanément évoqué leurs attentes positives à l'égard des inhibiteurs de PARP. Toutefois, les nouvelles données cliniques publiées au début de l'année 2011 provoqueront vraisemblablement une vision moins optimiste à l'avenir. La nouvelle génération d'anticorps ciblant HER2 (plus spécifiquement, T-DM1 et pertuzumab) et Halaven (un agent chimiothérapeutique récemment approuvé aux États-Unis et en Europe) ont également suscité un intérêt significatif chez les oncologues du monde entier.

Dans les mois qui ont précédé la recommandation, formulée par la FDA en décembre 2010, de supprimer l'indication de cancer du sein d'Avastin, l'utilisation de ce médicament dans le traitement du cancer du sein métastatique a significativement diminué aux États-Unis et dans une moindre mesure en Europe. L'étude mondiale de GfK a également révélé plusieurs différences notables dans l'approche du traitement du cancer du sein selon les pays, les principaux écarts étant les suivants :

Les États-Unis ont rapporté la plus forte diminution de l'utilisation d'Avastin sur toutes les lignes de traitement de cancer métastatique et sous-types de patientes (le taux d'utilisation d'Avastin en première ligne pour le traitement de cancers HER2 négatif aux États-Unis a chuté de 23% des patientes en 2009 à 13% seulement en 2010). Les oncologues aux États-Unis utilisent Ixempra, ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2011-08-25 par Business Wire
Source: communiqué de presse GfK HealthCare

Mots clés: Cancer sein


Publicité

En savoir plus