Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2011-08-25
Fil actus Santé

Tags: cancer anal -  tumeur -  papillomavirus - 
Le vaccin contre le cancer du col de l’utérus serait aussi efficace contre le cancer anal - Fil actus Santé
Le vaccin contre le cancer du col de l’utérus serait aussi efficace contre le cancer anal

Selon une étude menée par des chercheurs américains et publiée dans la revue The Lancet Oncology, le vaccin utilisé chez les jeunes filles pour lutter contre le papillomavirus, responsable notamment du cancer du col de l’utérus, pourrait aussi protéger contre une des infections virales à l’origine de certains cancers anaux.

Publicité

Plutôt rare, Le cancer anal touche en moyenne 1,5 femme sur 100 000, mais concerne le plus souvent les hommes séronégatifs ayant des relations homosexuelles (40 sur 100 000) et les homosexuels séropositifs (80 sur 100 000). D’après les dernières données épidémiologiques, son incidence a augmenté très régulièrement depuis une trentaine d’années. Chez la femme, dans plus de 75 % des cas, ce sont les papillomavirus humain (HPV) 16 et 18 qui sont à l’origine du développement de ces tumeurs. Ces derniers sont aussi responsables du développement des cancers du col de l’utérus.
En partant de ce constat, Aimée Kreimer et ses collègues du National Cancer Institute américain ont voulu vérifier si un des vaccins (Cervarix® des laboratoires GlaxoSmithKline) qui permet de limiter les risques de cancers cervicales pouvait aussi réduire l’incidence des tumeurs anales. Pour cela, les chercheurs ont recruté au Costa Rica 4 210 jeunes femmes âgées de 18 à 25 ans, dont seulement la moitié a été vaccinée. Quatre ans plus tard, ils ont constaté une réduction des risques des infections utérines de 76 %, et des infections anales de 62 % chez celle qui avait reçu une dose de Cervarix®.
Si pour l’instant, on ne connaît pas la durée d’efficacité du vaccin sur le cancer anal, ces premiers résultats encourageants ouvrent la voie à de nouvelles pistes de recherche.

Article écrit le 2011-08-25 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: EurekalertAccéder à la source


Publicité

En savoir plus

(image : modélisation d'un papillomavirus copyright NIH)