Publicité
Accueil > Vie de l'Hôpital : actus > Economie médicale, Santé publique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2011-09-02
Vie de l'Hôpital : actus

Tags: ARS -  hôpital -  Evry - 
Centre hospitalier Sud francilien : un géant terrassé avant son ouverture ?  - Vie de l'Hôpital :  actus
Centre hospitalier Sud francilien : un géant terrassé avant son ouverture ?

Bien que sa construction soit achevée depuis le début de l’année 2011, le futur centre hospitalier d’Evry et de Corbeil-Essonnes n’a toujours pas ouvert ses portes et reste désespérément vide. Au cœur du problème, la bataille judiciaire entre le constructeur et l’établissement de santé. Dernier rebondissement en date, le directeur de ce dernier, Alain Verret, vient d’annoncer au personnel son départ à la retraite anticipée.

Publicité

Prévue pour le 17 mai dernier, l’inauguration a déjà été reportée une première fois au 15 septembre prochain. Selon des sources internes au Centre hospitalier Sud-francilien, cette dernière devrait être ajournée à nouveau et ne devrait pas intervenir avant 2012. Des différends financiers, des problèmes liés à la construction et des divergences de points de vue entre le directeur de l’établissement, l’organisme de tutelle (l’agence régionale de santé d’Île-de-France) et le groupe privé Eiffage chargé de la réalisation et de l’entretien du nouvel hôpital, ne cessent d’envenimer la situation et empêchent à ce futur géant médical d’ouvrir ses portes.
Au-delà des différends, La situation inquiète les politiques locaux et les personnels soignants. En effet, la plupart des anciennes structures médicales du secteur arrivent en bout de course et pour l’instant, d’après les syndicats de médecins et d’infirmiers, le nouveau Centre hospitalier n’est pas aux normes de sécurité.
Depuis le 17 janvier, l’établissement doit, même s' il n’occupe pas les lieux, s’acquitter d’un loyer annuel de 42 millions d’euros au groupe Eiffage, ce qui entraîne de graves difficultés financière, ayant des répercussions considérables sur le personnel et sur les travaux à réaliser pour faire de ce géant un hôpital de pointe. Affaire à suivre…

Article écrit le 2011-09-02 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus