Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2011-09-12
Fil actus Santé

Tags: mort subite -  infarctus -  myocarde - 
Mort subite : les adultes, eux aussi,  peuvent en être victimes - Fil actus Santé
Mort subite : les adultes, eux aussi, peuvent en être victimes

Vendredi dernier, lors de la journée mondiale consacrée aux morts subites, l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), l’Institut national de santé et de recherche médicale (Inserm) et l’Université Paris Descartes ont inauguré le premier Centre d’expertise de la mort subite de l’adulte. L’occasion de rappeler que chaque année, plus de 40 000 personnes en sont victimes.

Publicité

La mort subite, comme son nom l’indique, est généralement imprévisible et implacable. Elle est le plus souvent une manifestation soudaine de problèmes cardiaques insoupçonnés. En effet, dans 90 % des cas, cette dernière serait due à un infarctus du myocarde qui se complique. Il serait donc possible, selon les experts, qu’un suivi de l’évolution du rythme cardiaque puisse, dans certains cas, permettre d’identifier les patients à risque.
Au grand dam des médecins urgentistes, il n'est pas rare que (70 % des cas) l’arrêt cardiaque survienne devant des tiers qui, s'ils étaient formés aux gestes de premiers secours, pourraient permettre à la victime de s’en sortir, dans certains cas.

« Malheureusement, en France, le taux de survie n’est que de 3 %, alors qu’aux États-Unis, à Seattle, il est de 20 % », déplore Xavier Jouven, cardiologue à L’Hôpital Européen Georges Pompidou (HEGP).
Le centre qui a été inauguré vendredi dernier pourrait très vite faire des émules dans d’autres villes de France comme Nantes ou Lille. Le but est de sauver les vies de ces patients adultes, touchés par ce type de pathologie cardiaque.

Article écrit le 2011-09-12 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus