Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2011-10-18
Fil actus Santé

Tags: Alzheimer -  HAS -  maladie neurodégénérative -  SMR -  Xavier Bertrand - 
HAS : réévaluation en cours des médicaments anti-Alzheimer - Fil actus Santé
HAS : réévaluation en cours des médicaments anti-Alzheimer

Débutée en juillet dernier, la réévaluation des quatre molécules utilisées dans le traitement de la maladie d’Alzheimer, bien que confidentielle, pourrait, demain, prendre un nouveau tournant. En effet, d’après le Quotidien du médecin, trois des quatre laboratoires pharmaceutiques qui commercialisent ces médicaments devraient être auditionnés à leur demande, le 19 octobre prochain, pour un ultime plaidoyer en faveur de leurs produits.

Publicité

Depuis la journée mondiale de lutte contre la maladie d’Alzheimer qui a eu lieu le 21 septembre dernier, l’ombre d’un déremboursement partiel plane sur les quatre médicaments utilisés actuellement pour soulager les patients atteints par cette maladie neurodégérative, notamment en raison de leur service médical rendu (SMR), jugé souvent insuffisant.

Afin d’avoir toutes les cartes en main, Xavier Bertrand, ministre de la Santé, a demandé à la Haute Autorité de santé (HAS) de réévaluer l’ensemble des traitements de la maladie d’Alzheimer. Le 20 juillet, cette instance a rendu un premier avis qui a été envoyé aux 4 laboratoires concernés : laboratoire Eisai (Donépézil), Janssen Cilag (Galantamine), Novartis Europharm (Rivastigmine) et Lundbeck (Mémantine). D’après Gilles Bouvenot, qui dirige la commission de transparence de la HAS et qui a été interviewé par le Quotidien du médecin, trois ont engagé une procédure contradictoire et doivent être auditionnés demain afin de vanter une dernière fois l’importance de leur médicament et le rôle qu’il joue dans l’amélioration de la qualité de vie des patients Alzheimer. Ensuite, Il faudra attendre le 28 octobre pour avoir l’avis de la commission de transparence concernant le SMR de ces traitements. Puis, le ministre de la Santé pourra décider ou non de dérembourser ces médicaments. Décision difficile à prendre, sachant que les associations de malades estiment que ces traitements permettent de soulager un minimum patients et aidants, et que certains spécialistes estiment que malgré leur faible SMR, ces médicaments jouent un rôle important dans la vie des malades. C’est le cas de Bruno Dubois, professeur à la Salpêtrière, qui devrait bientôt publier un article montrant que le Donépézil pourrait, s'il est pris très précocement, ralentir considérablement la maladie. Affaire à suivre…

Article écrit le 2011-10-18 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: Le Quotidien du médecinAccéder à la source


Publicité

En savoir plus