Publicité
Accueil > Fil actus Santé > ophtalmologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2011-10-20
Fil actus Santé

Tags: laser -  cataracte -  opération oeil -  cristallin - 
Cataracte : opération au laser en France c’est pour demain - Fil actus Santé
Cataracte : opération au laser en France c’est pour demain

Selon un article publié dans le quotidien Le Figaro, le premier appareil permettant l’opération de la cataracte grâce au laser devrait être installé le mois prochain à la clinique Ambroise Paré de Lille. C’est une véritable révolution dans le traitement de ce type de trouble qui affecte l’œil.

Publicité

La cataracte se définit comme une opacification partielle ou totale du cristallin, lentille convergente située à l'intérieur de l'œil. Handicapante, cette affection est à l’origine d’une baisse progressive de la vue, souvent accompagnée d’une légère photophobie. L’œil touché est reconnaissable par le film trouble qui le recouvre. Si dans les pays en voie de développement, la cataracte est une des premières causes de cécité, dans les pays développés, elle est surtout observée chez les personnes âgées. En France, chaque année, un peu plus de 600 000 personnes se font opérer de la cataracte.

Actuellement, le seul moyen de la traiter est la chirurgie. L'intervention, qui se fait sous anesthésie locale, est assez commune. Elle consiste à ouvrir l’œil afin d’enlever le cristallin opaque, et le remplacer par un implant artificiel. Indolore, l’opération dure une bonne demi-heure, s'il n'y a pas de complication. Au fil du temps et de l’amélioration des techniques, l’ouverture de l’œil est passée maintenant, en quelques années, d’un peu plus d’un centimètre à moins de 3 millimètres.

Avec l’arrivée du premier laser "femtoseconde" (laser à impulsions extrêmement rapides) destiné à la chirurgie de la cataracte, les spécialistes sont unanimes pour dire qu’un nouveau chapitre dans la chirurgie oculaire est en train de s’ouvrir. L’opération sera plus simple, plus rapide et encore plus précise. Seul défaut de cette méthode ultramoderne, le coût. Pour un œil, il faudra que les patients déboursent au minimum entre 300 et 500 euros. Cette donnée suffit à expliquer qu’à travers le monde, le nombre de lasers "femtoseconde" destinés à ce type de chirurgie reste relativement faible.

Article écrit le 2011-10-20 par Olivier Frégaville-Arcas - information hospitalière
Source: Le FigaroAccéder à la source


Publicité

En savoir plus