Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2011-10-21
Fil actus Santé

Tags: Mélanome -  cancer -  rein -  mutation génétique -  Inserm - 
Cancer de la peau et du rein : un gène en commun ?  - Fil actus Santé
Cancer de la peau et du rein : un gène en commun ?

C’est une découverte bien étonnante que dévoilent des chercheurs français de l’Institut national de santé et de recherche médical (Inserm) et de l’Institut de cancérologie Gustave Roussy (IGR) dans la dernière édition de la revue Nature. ils ont en effet identifié une mutation génétique qui pourrait être responsable d’une prédisposition commune au mélanome et au cancer du rein.

Publicité

Brigitte Bressac-de Paillerets et ses collègues de l’Inserm et de l’IGR sont partis d’un constat épidémiologique qui avait établi que suite à un diagnostic d’un mélanome, souvent les médecins découvraient un cancer du rein, lors du bilan d’extension. Aucun facteur de risque environnemental n’ayant permis de lier ces deux type de cancers, les chercheurs ont posé comme hypothèse qu’une prédisposition génétique pouvait être commune à ces deux types de tumeurs.
Suite à différentes analyses qui ont impliqué des cliniciens, des généticiens, des biologistes, des pathologistes et des biostatisiens, les chercheurs sont parvenus à identifier une mutation au niveau du gène MITF, qu’ils ont baptisé Mi-E318K. Cette anomalie confère à ce dernier un surcroit d’activité qui entraîne une augmentation de risque de mélanome et de cancer du rein. D’après les travaux publiés dans la revue Nature, Cette mutation a été retrouvée chez un peu plus de 8 % des patients qui ont été suivis par l’équipe de Brigitte Bressac-de Paillerets. Tous étaient atteints à la fois de mélanome et de cancer du rein. Les chercheurs ont réussi à montrer que cette anomalie génétique multipliait par 5 les risques de développer l’une de ces deux tumeurs ou même les deux.
Cette découverte devrait ouvrir la voie à de nouvelles pistes dans la recherche de nouvelles techniques de dépistage pour ce type de tumeurs…

Article écrit le 2011-10-21 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: Communiqué de presse InsermAccéder à la source


Publicité

En savoir plus