Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2011-10-25
Fil actus Santé

Tags: Cancer de la peau -  café -  basaliome - 
Boire du café, c’est bon pour la peau  - Fil actus Santé
Boire du café, c’est bon pour la peau

Bon pour la santé pour certains, mauvais pour d’autres, le café ne cesse de diviser la communauté scientifique. Une étude américaine, qui vient d’être présentée à Boston lors du colloque annuel de l’American Association for Cancer Research, fait pencher la balance du côté des bienfaits du café. Ce dernier, et plus exactement la caféine qu’il contient, permettrait de réduire les risques de développer un cancer de la peau.

Publicité

Fengju Song et ses collègues de l’Université d’Harvard (Massachussets, Etats-Unis) ont analysé les données provenant de deux grandes études portant d’une part sur 72 921 personnes qui ont été suivies de 1984 à 2008, et d’autre part, sur 39 976 patients suivis de 1986 à 2008. Ils ont ainsi découvert, à leur grande surprise, que la consommation quotidienne de café, c’est-à-dire plus de 3 tasses par jour, permettrait de réduire d’environ 20 % les risques de développer l’un des cancers de la peau les plus courants, le basaliome. Ces résultats seraient d’autant plus pertinents chez les femmes, selon les chercheurs. En effet, chez l’homme, le fait de boire du café tous les jours n’entraînerait qu'une baisse de 9 % des risques d’être atteint par ce type de cancer.

Cette étude vient confirmer les résultats d’une autre étude américaine parue cet été dans les Proceedings of the National Academy of Sciences, qui mettait en exergue les effets protecteurs de la caféine contre certains cancers, et notamment ceux de la peau.

Forts de ces premiers résultats, Fengju Song et ses collaborateurs estiment que d’autres travaux sont nécessaires afin de comprendre les liens entre la consommation de café et la diminution des risques de développer un basaliome, et aussi, d’où vient le différentiel de risque entre femmes et hommes. …

Article écrit le 2011-10-25 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: NewswiseAccéder à la source


Publicité

En savoir plus