Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Maladies infectieuses
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2011-10-27
Fil actus Santé

Tags: Sida -  VIH -  traitement -  microbicide - 
Sida : bientôt, un patch pour délivrer une thérapie anti-VIH ?  - Fil actus Santé
Sida : bientôt, un patch pour délivrer une thérapie anti-VIH ?

Lors du Congrès annuel de l’American Association of Pharmaceutical Scientists, des chercheurs américains viennent de dévoiler les premières étapes de leurs travaux qui devraient, à terme, permettre de délivrer une thérapie anti-VIH grâce à un patch transdermique. Les premiers résultats sont particulièrement encourageants.

Publicité

Depuis quelques mois, la recherche dans la lutte contre le VIH/sida est en pleine effervescence et de nombreux travaux permettent enfin d’entrevoir la possibilité d’enrayer un jour cette pandémie mondiale. Dans ce contexte, Anthony Lam et ses collègues de la compagnie ImQuest Biosciences se sont intéressés à une nouvelle molécule : la pyrimidinedione. Cette dernière, actuellement utilisée sous forme de gel vaginal microbicide pour prévenir la transmission du VIH dans un essai clinique de phase II, est un puissant inhibiteur de la transcriptase reverse du VIH. Elle agit en deux temps. D’une part, elle bloque l’entrée du virus dans les cellules, et d’autre part, elle empêche sa propagation en inhibant sa réplication.
Avant de trouver un nouveau mode d’administration des molécules anti-VIH pour faciliter leur prise par les patients infectés, les chercheurs américains ont voulu vérifier s’il était possible de délivrer le traitement par voie cutanée, grâce à un patch transdermique. Le pari est réussi. En effet, in vitro, ils ont montré que 96 % de la molécule contenue dans le patch était capable de traverser un tissu épidermique humain en culture. Forts de ces résultats, les chercheurs souhaitent lancer dans les mois à venir des tests sur les animaux, et espèrent, si tout se passe bien, que leur patch soit commercialisé d’ici à trois ans….

Article écrit le 2011-10-27 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: Le quotidien du médecinAccéder à la source


Publicité

En savoir plus