Publicité
Accueil > Revue de presse > Maladies infectieuses
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2011-11-07
Revue de presse

Tags: Hépatite B -  Gilead -  traitement antiviral - 
Gilead annonce cinq ans de données positives démontrant l'effet de Viread® sur la fibrose et la cirrhose du foie causées par l'hépatite B chronique - Revue de presse
Gilead annonce cinq ans de données positives démontrant l'effet de Viread® sur la fibrose et la cirrhose du foie causées par l'hépatite B chronique

Gilead Sciences, Inc. a annoncé aujourd'hui de nouvelles données sur cinq ans de la phase ouverte de deux essais cliniques pivots de Phase 3 (Études 102 et 103) évaluant l'efficacité de Viread® (fumarate de ténofovir disoproxil) pour le traitement de l'infection au virus de l'hépatite B chronique (VHB) chez des patients principalement naïfs de traitement. Les résultats indiquent que Viread maintient une suppression virale à long terme du VHB et est lié à une réduction de la fibrose du foie et à une inversion de la cirrhose. Parmi les patients des deux études, la majorité (88 %) présentaient une amélioration de l'histologie hépatique globale. Ensemble, ces deux études représentent un des plus grands ensembles de données évaluant l'impact d'un traitement antiviral oral sur les changements histologiques et affichant une réduction de la fibrose du foie. Ces conclusions seront présentées le lundi 7 novembre à la 62e réunion annuelle de l'American Association for the Study of Liver Diseases (The Liver Meeting 2011) à San Francisco.

Publicité

« Nous avons longtemps formulé l'hypothèse qu'un traitement antiviral à long terme peut non seulement aider les patients atteints d'hépatite B chronique à obtenir et maintenir une suppression virologique, mais aussi améliorer les résultats cliniques, y compris une réduction du risque de fibrose ou de cirrhose », a déclaré le Dr. Patrick Marcellin de l'hôpital Beaujon à Clichy, en France, d'INSERM CRB3 et de l'Université de Paris Denis Diderot, responsable de recherche de l'étude 102. « Ces résultats représentent une avance importante en matière de traitement contre le VHB car ils élucident le potentiel de Viread à réduire ou inverser les signes d'atteinte hépatique chez des patients atteints d'hépatite B chronique ».

Les études 102 et 103 étaient conçues pour comparer Viread à Hepsera® (adéfovir dipivoxil) en aveugle pendant 48 semaines, chez des patients HBeAg-négatifs (Étude 102) et HBeAg-positifs (Étude 103) atteints d'hépatopathie compensée. Les patients initialement assignés aléatoirement à Hepsera dans les deux études changèrent de médicament pour recevoir Viread en ouvert à 48 semaines et les patients assignés aléatoirement à Viread continuèrent de prendre Viread en ouvert.

Les données indiquent que la majorité des patients recevant continuellement Viread pendant 240 semaines présentèrent une suppression soutenue de niveaux VHB ADN (charge virale) sanguins inférieurs à 400 copies/mL (83 % et 64 % pour les Études 102 et 103, respectivement). Les patients assignés aléatoirement à Hepsera, passant à Viread à la semaine 48, et recevant Viread pendant 192 autres semaines maintinrent leur suppression virale (84 % et 66 % pour les Études 102 et 103, respectivement).

En particulier, parmi les 331 patients qui subirent une double biopsie à la visite initiale et à la semaine 240, 292 (88 %) présentèrent une amélioration de l'histologie globale du foie, tel que mesurée par une amélioration d'au moins deux points du score nécroinflammatoire ...

Page suivante (2 / 7)

Article écrit le 2011-11-07 par Business wire
Source: Communiqué de presse Gilead

Mots clés: Hépatite B Gilead traitement antiviral


Publicité

En savoir plus