Publicité
Accueil > Revue de presse > Maladies orphelines
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2011-11-08
Revue de presse

Tags: protoporphyrie -  Maladies rares - 
Clinuvel annonce les résultats positifs de sa première étude de phase II réalisée au États-Unis du médicament SCENESSE® pour le traitement de la maladie orpheline protoporphyrie érythropoiétique (EPP) - Revue de presse
Clinuvel annonce les résultats positifs de sa première étude de phase II réalisée au États-Unis du médicament SCENESSE® pour le traitement de la maladie orpheline protoporphyrie érythropoiétique (EPP)

Clinuvel Pharmaceuticals Limited, entreprise biopharmaceutique mondiale dotée d'une expérience unique dans l'interaction entre la lumière et la peau humaine, a annoncé aujourd'hui les résultats positifs de sa première étude de phase II réalisée aux États-Unis sur l'afamélanotide, nouveau médicament photoprotecteur connu sous le nom commercial SCENESSE®.

Publicité

L'objectif principal de l'étude américaine multicentrique en double aveugle avec repartition aléatoire et contrôlée par placebo, qui s'est déroulée sur six mois (CUV030), consistait à confirmer l'efficacité et l'innocuité des implants sous-cutanés biorésorbables d'afamélanotide (SCENESSE®) dans la réduction de la gravité des réactions cutanées phototoxiques chez les patients atteints de protoporphyrie érythropoiétique (EPP), une intolérance rare à la lumière, leur permettant ainsi de vivre une vie « plus normale » .

Le docteur Robert J Desnick, doyen de la section de médecine génétique et génomique, président et professeur émérite du département des Sciences génétiques et génomiques de l'École de médecine Mount Sinai de New York, est l’un des principaux chercheurs engagés dans l'étude CUV030. Concernant ses résultats, il a déclaré : « Cette étude clinique confirme l'efficacité du médicament dans la prévention des douleurs graves liées à l'exposition solaire. C'est un progrès important pour les patients car c'est le premier traitement de l'EPP qui améliorera leur qualité de vie jusqu'ici limitée. »

Le docteur Philippe Wolgen, PDG de Clinuvel, a quant à lui indiqué : « Nous sommes enchantés des résultats de cet essai qui viennent s'ajouter aux preuves de plus en plus convaincantes de l'efficacité de l'afamélanotide comme traitement prophylactique de l'EPP en milieu clinique. Elle améliore la qualité de vie des personnes atteintes de cette redoutable maladie mal comprise du grand public. SCENESSE® agit comme un bouclier protecteur pour la peau ultra-sensible aux rayons UV et leur permet de participer à des activités qui leur étaient interdites jusqu'ici. L'objectif prioritaire de Clinuvel est de proposer une nouvelle pharmacothérapie sûre et cliniquement pertinente aux patients atteints d'EPP et nous entendons démontrer un rapport bénéfice-risque positif lors de la soumission de notre demande d'autorisation réglementaire en Europe à la fin de cette année. »


Une maladie génétique grave actuellement sans ...

Page suivante (2 / 6)

Article écrit le 2011-11-08 par Business wire
Source: Communiqué de presse Clivunel

Mots clés: protoporphyrie Maladies rares


Publicité

En savoir plus

Pour de plus amples informations, rendez-vous sur le site www.clinuvel.com.