Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies infectieuses
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2011-11-10
Actualité médicale

Tags: VIH/sida -  gel microbicide - 
VIH/sida : efficacité prouvée d’un gel microbicide rectal - Actualité médicale
VIH/sida : efficacité prouvée d’un gel microbicide rectal

Pour la première fois, des chercheurs américains démontrent l’efficacité d’un gel microbicide anal pour réduire les risques d’infection VIH lors d’un rapport non protégé. C’est ce que révèle une étude publiée sur le site internet de la revue PLoS ONE.

Publicité

Jusqu’à présent, la plupart des travaux scientifiques s’intéressant à la mise en place d’un gel microbicide capable de réduire les risques d’infection au VIH s’étaient plutôt consacrés à un traitement vaginal. Testés lors d’essais cliniques, ceux qui ont montré une certaine efficience par cette voie ont toujours été inefficaces pour lutter contre la transmission, suite à un rapport anal. Une des principales raisons de ce constat est que la muqueuse rectale est plus fragile et plus perméable que la muqueuse vaginale. D’après les spécialistes, les risques d’être contaminé lors d’un rapport anal sont de 20 à 2 000 fois supérieurs qu'à la suite d’un rapport vaginal.
Pour la première fois, des chercheurs de l’Université de Californie ont testé, à l’occasion d’essais cliniques de phase1, en double aveugle, versus placebo, ce sur 36 personnes (hommes et femmes) non infectées, l’innocuité du gel microbicide UC781, contenant un antirétroviral inhibiteur non nucléosidique de la transcriptase inverse. Durant une semaine, les participants se sont appliqués localement le gel ou le placebo.
Les chercheurs ont ainsi pu constater, d’une part, que le produit ne causait pas d’effets secondaires notables, et qu’il permettait, d'autre part, de réduire considérablement les risques d’infection. D’autres essais sont prévus dès janvier 2012, avec une concentration plus importante d’antirétroviral dans la formule du gel. Affaire à suivre …

Article écrit le 2011-11-10 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: Eurekalert Accéder à la source

Mots clés: VIH/sida gel microbicide


Publicité

En savoir plus