Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Santé publique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2011-11-15
Fil actus Santé

Tags: Don du sang -  cancer -  chimiothérapie - 
La France manque de sang - Fil actus Santé
La France manque de sang

La sonnette d’alarme est tirée. D’après l’Établissement français du sang (EFS), les réserves actuelles de sang sont particulièrement fragiles, notamment en cette fin d’année avec l’arrivée du froid. Si pour l’instant, elles permettent de répondre à la demande, qu'en sera-t-il dans quelques jours ? Les experts estiment qu’il faudrait plus 40 000 dons supplémentaires pour assurer le bon fonctionnement du système.

Publicité

D’après les dernières estimations de l’EFS, l’organisme public chargé de la collecte et du stockage du sang, seulement 4 % de la population française donnerait son sang, et ce 1,8 fois par an. Afin de garantir au système sa pérennité, il faudrait soit augmenter le nombre de donneurs, soit que les habitués fassent don de leur sang deux fois par an.
Régulièrement, l’EFS appellent à la mobilisation les français pour qu’ils donnent leur sang. Le système est depuis longtemps en flux tendu. Toutefois, le stock au niveau de l’hexagone permet en général d’avoir une visibilité sur les douze jours à venir. Ce n’est plus le cas depuis quelques jours, cette dernière est passée en dessous de la barre des dix jours. Si le nombre de donneurs n’est pas en cause en soi, ce dernier est stable depuis plusieurs années, le nombre de demandes de transfusions est quant à lui en hausse. Si rien n’est fait, les experts de l’EFS estiment que certaines opérations chirurgicales pourraient être reportées, en attentant que le stock de sang soit renouvelé et augmenté.
Depuis quelques temps, les demandes de transfusion ont explosé. En cause, la multiplication des traitements anticancéreux, tels que la chimiothérapie, qui en détruisant une partie des cellules sanguines entraînent une augmentation des besoins en produits sanguins.
Jours fériés en série, intempéries qui ont ravagées le sud de la France et arrivée des épidémies hivernales traditionnelles ont désorganisé et de facto raréfie la collecte de sang. C’est pour cette raison que l’EFS appelle à la mobilisation nationale… Faites un don …

Article écrit le 2011-11-15 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus