Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2011-11-21
Fil actus Santé

Tags: cancer du sein -  laboratoires Roche - 
Cancer du sein : un des traitements phares n’est plus préconisé sur le sol américain - Fil actus Santé
Cancer du sein : un des traitements phares n’est plus préconisé sur le sol américain

Alors que l’Avastin® des laboratoires Roche est certainement, à l’heure actuelle, le plus vendu des traitement pour lutter contre les cancers, les autorités américaines, par la voix de la Food and Drug Administration (FDA), ont annoncé ce week-end, qu’elle ne recommandaient plus son usage dans le traitement du cancer du sein, notamment quand celui-ci est un stade particulièrement avancé.

Publicité

C’est un coup de tonnerre, que ce soit pour les femmes qui prennent ce traitement en dernier recours pour empêcher la propagation du cancer du sein dans d'autres parties de l’organisme, mais aussi pour les laboratoires suisses Roche, dont l’Avastin® est un des blockbusters. D’après les experts de la FDA, la décision de ne plus recommander, sur le sol américain, l’utilisation de cet anticancéreux a été motivée par un certain nombre de constats qui font pencher la balance bénéfices/ risques du mauvais côté.
En effet, après avoir analysé l’ensemble de la littérature consacrée à cet anti-cancéreux, Margaret Hamburg, commissaire de la FDA, et ses collègues, ont estimé qu’il n’y avait aucune preuve de l’efficacité de ce traitement pour prolonger la vie des patientes, ou du moins, pour ralentir la progression des métastases dans l’organisme. Par contre, il est indéniable que ce médicament est à l’origine d’effets secondaires assez graves, tels que l’augmentation de la pression artérielle, des saignements importants, des crises ou de l'insuffisance cardiaque, et des perforations de l'estomac ou de l'intestin. L’ensemble de ces données a mené la FDA à prendre la décision de ne plus cautionner l’utilisation ce traitement.
Prescrit tant à des patientes touchées par un cancer du sein qu’à des patients atteints d’un cancer du cerveau, du rein ou des poumons, l’Avastin® restera pour l’instant commercialisé aux Etats-Unis… dans l’attente d’une interdiction ?

Article écrit le 2011-11-21 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus