Publicité
Accueil > Revue de presse > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2011-11-25
Revue de presse

Tags: analgésiques -  traitement de la douleur - 
Pharmaleads annonce l’entrée en Phase 2 du PL37, chef de file d’une nouvelle classe d’analgésiques, après une phase 1 réalisée avec succès et comprenant une première preuve d’efficacité - Revue de presse
Pharmaleads annonce l’entrée en Phase 2 du PL37, chef de file d’une nouvelle classe d’analgésiques, après une phase 1 réalisée avec succès et comprenant une première preuve d’efficacité

Pharmaleads, société spécialisée dans la conception et la réalisation du développement précoce de petites molécules inhibitrices de protéases, à visées diagnostique et thérapeutique, annonce aujourd’hui les résultats positifs des deux études de Phase 1 du PL37 par voie orale. Il s’agit de la première molécule, conçue par Pharmaleads, chef de file d’une nouvelle classe d’analgésiques, les Inhibiteurs Doubles d’ENKéphalinases (IDENK). Une première preuve d’efficacité a été obtenue dans un modèle de douleur neuropathique. Les résultats sont en cours de publication.

Publicité

Sur 168 volontaires sains, 126 ont reçu le PL37 par voie orale au cours de deux études, randomisées en double aveugle contre placebo.

« Les inhibiteurs doubles d’enképhalinases (IDENK) induisent une analgésie naturelle en inhibant les deux enzymes responsables de la dégradation rapide des enképhalines, principaux opioïdes endogènes, augmentant ainsi la concentration de ces puissants analgésiques physiologiques, particulièrement dans la zone douloureuse », déclarent les Professeurs Bernard Roques et Marie-Claude Fournié-Zaluski, inventeurs de ces molécules et co-fondateurs de Pharmaleads.

La première étude, réalisée en France, a consisté à administrer une dose unique croissante, à 92 volontaires sains dont 16 femmes, les doses allant jusqu’à 800 mg chez les hommes et 200 mg chez les femmes. Elle a également permis d’explorer l’interaction du PL37 avec les aliments. La linéarité de la pharmacocinétique des deux métabolites actifs en fonction des doses croissantes de PL37 a ainsi été démontrée.


La seconde étude, réalisée en Grande Bretagne, était constituée de trois groupes successifs :


Le groupe A, portant sur 8 sujets, a permis de déterminer que la Dose Maximale Tolérée (MTD), qui n’avait pas été atteinte lors de la première étude, était supérieure à 1 g.
Le groupe B a permis d’étudier sur 40 sujets des doses répétées sur 5 jours à des doses quotidiennes de 800 mg à 4 g, administrées en 4 prises.
Le groupe C, incluant 28 sujets, traités à 4 g par jour pendant 5 jours a permis d’obtenir la première preuve d’efficacité du produit en pharmacologie clinique dans le test à la capsaicine intradermique. Ce dernier a mis en évidence un effet significatif du PL37 par voie orale par rapport au placebo, notamment une diminution significative de l’intensité de la douleur et de l’allodynie mécanique.

Tout au long des deux études, ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2011-11-25 par Business wire
Source: Communiqué de presse Pharmaleads


Publicité

En savoir plus