Publicité
Accueil > Revue de presse > Nephrologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2011-12-01
Revue de presse

Tags: SHU -  insuffisance rénale - 
Soliris® (éculizumab) obtient une autorisation de mise sur le marché en Europe pour le traitement des patients atteints du syndrome hémolytique et urémique atypique (SHUa)  - Revue de presse
Soliris® (éculizumab) obtient une autorisation de mise sur le marché en Europe pour le traitement des patients atteints du syndrome hémolytique et urémique atypique (SHUa)

Alexion Pharmaceuticals, Inc. a annoncé aujourd'hui que la Commission Européenne (CE) avait étendu l’indication thérapeutique du Soliris® (éculizumab) au traitement des patients pédiatriques et adultes souffrant du syndrome hémolytique et urémique atypique (SHUa). Soliris est le premier traitement approuvé dans l’Union Européenne pour soigner le SHUa, une maladie génétique chronique extrêmement rare, potentiellement mortelle, qui détruit progressivement les organes vitaux, ce qui peut entraîner un accident vasculaire cérébral, une cardiopathie, une insuffisance rénale ou la mort.

Publicité

La morbidité et la mortalité prématurée dans le cas du SHUa sont causées par une activation chronique incontrôlée du système du complément, aboutissant à la formation de caillots de sang dans les petits vaisseaux sanguins dans l’organisme tout entier, appelée microangiopathie thrombotique ou MAT. Malgré des soins de soutien, plus de la moitié de tous les patients atteints de SHUa succombent, nécessitent une dialyse rénale ou présentent des lésions rénales permanentes dans l’année suivant le diagnostic.

« L’approbation de Soliris pour le SHUa en Europe est un cap majeur franchi pour les patients atteints du SHUa, dont l’activation incontrôlée du complément entraîne la défaillance progressive d’un organe et un large éventail de complications potentiellement mortelles », a déclaré le Dr Christophe Legendre, Professeur de Néphrologie à l’Université René Descartes-Hôpital Necker de Paris. « Lors des études cliniques, le traitement chronique par Soliris a engendré une réduction rapide et durable de la MAT induite par le complément. Ce médicament modifie l’évolution du SHUa et peut faire une grande différence dans la vie des patients ».

Soliris, le premier inhibiteur de sa catégorie de la voie terminale du complément, cible spécifiquement l’activation incontrôlée du complément. La CE a accordé une autorisation de mise sur le marché de Soliris pour le traitement des patients pédiatriques et adultes atteints du SHUa. La section Informations cliniques de l’étiquette du produit dans l’UE indique : « Il est recommandé de poursuivre le traitement par Soliris pendant toute la vie du patient, sauf si l’arrêt du Soliris est cliniquement justifié », tel que décrit dans la sous-section Mises en gardes spécifiques et précautions particulières d'emploi. Alexion entamera des discussions sur le remboursement du médicament avec les autorités de santé des principaux pays européens et prévoit de commencer à s’occuper des patients atteints du SHUa dans les ...

Page suivante (2 / 6)

Article écrit le 2011-12-01 par Business wire
Source: Communiqué de presse

Mots clés: SHU insuffisance rénale


Publicité

En savoir plus

Pour de plus amples informations sur Solaris, y compris les renseignements posologiques complets, consultez le site www.soliris.net.