Publicité
Accueil > Revue de presse > Maladies infectieuses
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2011-12-06
Revue de presse

Tags: VIH/sida -  trithérapie -  flux sanguin - 
Le cobicistat, l'agent d'optimisation de Gilead, atteint son objectif principal des 48 semaines lors d'une étude décisive de phase 3 - Revue de presse
Le cobicistat, l'agent d'optimisation de Gilead, atteint son objectif principal des 48 semaines lors d'une étude décisive de phase 3

Gilead Sciences, Inc. (Nasdaq : GILD) a annoncé aujourd'hui qu'un essai clinique de phase 3 (étude 114) du cobicistat, son agent de pharmacostabilisation ou d'« optimisation », qui augmente l'afflux de sang produit par certains médicaments contre le VIH de sorte qu'il ne faut plus qu'une seule dose d'un comprimé par jour, a tenu ses promesses de non-infériorité face au ritonavir.

Publicité

L'analyse de point d'extrémité principale de l'étude 114 a indiqué qu'au terme de 48 semaines de traitement, 85 % des patients sous atazanavir (inhibiteur de protéase) optimisé par cobicistat plus Truvada® (emtricitabine et fumarate de ténofovir disoproxil) a atteint un taux d'ARN dans VIH (charge virale) inférieure à 50 copies/ml, comparé aux 87 % des patients sous atazanavir optimisé par ritonavir plus Truvada (IC à 95 % pour la différence : -7,4 % à 3 %). Le critère prédéfini de non-infériorité était la courbe inférieure d'un IC bilatéral à 95 % de -12 %. Le taux d'abandon pour motifs adverses a été de 7,3 % et de 7,2 % pour les branches d'étude dédiées au cobicistat et au ritonavir, respectivement. Gilead prévoit de présenter ces données lors d'une conférence scientifique en 2012.

« La plupart des régimes de traitement actuels du VIH à base de protéase doivent leur efficacité optimale à un agent d'optimisation », a déclaré Norbert Bischofberger, PhD, vice-président directeur, Recherche et développement, et chef de la direction scientifique chez Gilead Sciences. « Ces résultats démontrent que le cobicistat peut procurer aux patients sous traitement à base de protéase un autre agent d'optimisation dont la nécessité se fait grandement sentir. Nous travaillons actuellement au dépôt légal du cobicistat auprès des autorités américaines pour le deuxième trimestre 2012. »

Au cours de cette étude, on a observé qu'une légère augmentation de la concentration sérique de créatinine (valeur utilisée pour évaluer le fonctionnement rénal) entraînait une diminution subséquente de clairance estimée de la créatinine (méthode Cockroft-Gault). À 48 semaines, l'augmentation moyenne de la concentration sérique de créatinine à partir de la ligne de base était de 0,14 mg/dl chez les patients traités au cobicistat et de 0,09 mg/dl chez les patients traités au ritonavir. Cette augmentation de la concentration ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2011-12-06 par Business wire
Source: Communiqué de presse Gilead

Mots clés: VIH/sida trithérapie flux sanguin


Publicité

En savoir plus