Publicité
Accueil > Revue de presse > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2011-12-12
Revue de presse

Tags: Leucémie -  Celgene - 
Une étude de phase I évaluant l'azacitidine orale comme traitement potentiel des patients atteints de leucémie myéloïde aiguë a été présentée à la réunion de l'American Society of Hematology - Revue de presse
Une étude de phase I évaluant l'azacitidine orale comme traitement potentiel des patients atteints de leucémie myéloïde aiguë a été présentée à la réunion de l'American Society of Hematology

Celgene International Sàrl, une filiale de Celgene Corporation, a annoncé les résultats d'une étude multicentrique de phase I qui a exploré des dosages multiples d'azacitidine orale chez 23 patients atteints de leucémie myéloïde aiguë (LAM), de syndromes myélodysplasiques ou de leucémie myélomonocytique chronique (LMC) qui n'étaient pas candidats pour d'autres traitements ou qui avaient manqué de répondre à des régimes posologiques précédents. Ces résultats ont été présentés à la 53ème réunion annuelle de l'American Society of Hematology à San Diego, en Californie.

Publicité

Dans la première partie de l'étude, les patients ont reçu un cycle initial d'azacitidine sous-cutanée (75 mg/m2 fois par jour pendant les 7 premiers jours d'un cycle de 28 jours). Ils ont été alors affectés à des doses différentes d'azacitidine orale (120-600 mg par jour) pendant les sept premiers jours de dosages répétés de 28 jours. Dans la deuxième partie, les patients ont été affectés à l'un de quatre dosages d'azacitidine orale : 300 mg par jour ou 200 mg deux fois par jour, chacun pendant 14 ou 21 jours de chaque cycle de 28 jours. Les patients ont suivi le traitement jusqu'à la progression de la maladie ou jusqu'à leur retrait de l'étude.

Parmi les 15 patients recevant un des dosages prolongés de la deuxième partie, quatre (27 %, 4/15 patients) ont obtenu des améliorations hématologiques, y compris les patients présentant des cytogénétiques complexes et/ou qui avaient manqué de répondre à un traitement préalable pour leur LAM. Un des huit patients participant à une des études et traités avec une dose quotidienne d'azacitidine orale pendant 7 jours a obtenu une réponse complète avec une récupération incomplète de la numération sanguine (CRi).

Les évènements indésirables de catégorie 3/4 se produisant chez au moins 10 % des 23 patients inscrits à l'étude étaient la neutropénie fébrile (35 %, 8/23), la pneumonie (17 %, 4/23), la syncope (17 %, 4/23) et la nausée (13 %, 3/23). Trois patients sont décédés suite à des causes non liées à l'azacitidine orale.

L'azacitidine orale est un agent expérimental qui n'a pas été approuvé pour une indication quelconque.


À propos des syndromes myélodysplasiques


Les syndromes myélodysplasiques (SMD) sont un groupe de tumeurs malignes qui touchent environ 300 000 personnes à travers le monde. Les syndromes myélodysplasiques se manifestent lorsque les cellules sanguines restent à la phase immature ou ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2011-12-12 par Business Wire
Source: Communiqué de presse Celgene

Mots clés: Leucémie Celgene


Publicité

En savoir plus

Pour de plus amples informations, rendez-vous sur le site Internet de la Société à l'adresse www.celgene.com.