Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Maladies mentales
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2012-01-13
Fil actus Santé

Tags: autisme - 
Autisme : la France, au piquet ? - Fil actus Santé
Autisme : la France, au piquet ?

Alors que le Premier Ministre, François Fillon, vient d’annoncer que l’autisme serait la grande cause nationale 2012, un rapport parlementaire pointe le retard de la France en matière de prise en charge et un manque de structures d’accueil adaptées.

Publicité

Trouble du comportement qui se manifeste par une inadaptation à l'environnement social et familial et une impossibilité à communiquer avec le monde extérieur, l’autisme se manifeste dès la petite enfance et persiste à l’âge adulte. D’après les spécialistes, plus de 400 000 français seraient touchés par ce trouble.
A la demande du gouvernement, Valérie Létard, sénatrice et ancienne secrétaire d'Etat à la Solidarité, a été missionnée pour faire le bilan du plan autisme 2008-2010. le rapport intégrant ses conclusions, vient d’être rendu public et pointe notamment le manque flagrant de places en institutions spécialisées et un retard notable dans la mise en place de certaines mesures et méthodes ayant fait leur preuve pour venir en aide au personnes autistes.
D’après Valérie Létard, on est très loin dans certains domaines des propositions faites en 2007, lors du lancement du plan. Au vue de l’ampleur des tâches souhaitées à l’époque, le calendrier était irréalisable. Ainsi, bien qu’à l’époque, les instigateurs du plan avaient programmé la création de 4 100 places (dont 2 000 pour les adultes) dans des institutions spécialisées entre 2008 et 2014, seulement 1 672 places (dont 342 pour les adultes) sont réellement installées.D'après les informations contenues dans le rapport, 700 autres auraient reçu l’agrément de l’administration mais faute de moyens, n'auraient pas encore vu le jour.
Par ailleurs, la sénatrice estime qu’en France l’opposition entre la conception essentiellement psychanalytique, portée par les psychiatres, et la vision des familles qui souhaitent un recours à des approches éducatives et thérapeutiques, est encore très prégnante et retarde par conséquences une prise en charge adaptée de ces troubles.
Toutefois, tout n’est pas aussi sombre, d’après Valérie Létard, il y a eu de réelles avancées scientifiques en France sur la compréhension de l’autisme.
A l’occasion de la mise ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2012-01-13 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus