Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Immunologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2012-01-20
Fil actus Santé

Tags: lymphocytes -  cancer -  virus - 
Découverte d’une mutation génétique capable de stimuler le système immunitaire - Fil actus Santé
Découverte d’une mutation génétique capable de stimuler le système immunitaire

En étudiant de près les mécanismes de fonctionnement du système immunitaire, des chercheurs français ont mis au jour un gène, qui lorsqu’il est muté, permettrait de stimuler les défenses de l’organisme et ainsi, de lutter activement contre tumeurs et infections virales. Cette découverte qui ouvre la voie à de nouvelles pistes de recherche, est exposée dans un article qui vient d’être publié dans la revue Science.

Publicité

Quand un virus ou une bactérie attaque notre organisme, ce dernier, après avoir détecté la présence d’un corps étranger, met en route toute une série de mécanismes. En premier lieu, les cellules "Natural Killer" (NK) sont activées afin de défendre notre organisme. Comme leur nom l’indique, elles ont pour mission de tuer les cellules tumorales et les cellules infectées par des micro-organismes.
C’est en étudiant le fonctionnement de ces lymphocytes particuliers que l’équipe d’Eric Vivier et de Sophie Ugolini du Centre d’immunologie de Marseille-Luminy (Inserm, CNRS, Université d’Aix-Marseille) a découvert l’existence d’un gène dont l’inactivation* permet d’augmenter les capacités des Dans le but de vérifier leur découverte, les chercheurs ont tenté de bloquer, à l’aide d’un médicament, un récepteur spécifique associé à ces cellules. Très vite, ils ont constaté que les lymphocytes NK étaient beaucoup plus efficaces.
Suite à ces travaux très encourageants, il serait possible de « booster » médicalement notre système immunitaire et d’envisager de nouvelles voies thérapeutiques dans la lutte contre certains cancers et certaines infections.

Article écrit le 2012-01-20 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: communiqué de presse InsermAccéder à la source


Publicité

En savoir plus