Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2012-01-20
Fil actus Santé

Tags: Sarcome -  anticorps - 
Cancer : lancement d’un essai clinique pour lutter contre le sarcome - Fil actus Santé
Cancer : lancement d’un essai clinique pour lutter contre le sarcome

Mis au point par des chercheurs japonais, un nouveau traitement pour lutter contre une forme rare de tumeur, alliant un anticorps à une particule radioactive, est en cours de test depuis quelques jours en France. Au total, une vingtaine de nos concitoyens atteints d’un sarcome synovial devrait être inclus dans cet essai clinique. C’est la première fois que ce médicament est testé sur l’homme…

Publicité

Forme rare de cancer, le sarcome synovial ou synovialo-sarcome, se développe au niveau des jointures des bras et des jambes. Chaque année, entre 100 et 150 français seraient touchés par ce type de sarcome mou des tissus. Actuellement, le seul traitement consiste à enlever la tumeur par chirurgie.
En étudiant les mécanismes de formation de ce type de cancer, Yusuke Nakamura et ses collègues de l’Université de Tokyo ont mis au point un anticorps capable de se fixer sur une protéine de surface des cellules tumorales spécifiques des synovialo-sarcomes. Testé sur les animaux, l’anticorps, utilisé seul n’a pas permis de détruire la tumeur. Par contre en associant à ce dernier une particule radioactive, les chercheurs ont découvert que le traitement était particulièrement efficace et permettait de faire disparaître la tumeur.
Suite à ces résultats, les chercheurs japonais, en association avec la société OncoTherapy Science qui fabrique le nouveau médicament, ont obtenu l’autorisation de tester leur traitement sur l’homme. C’est en France, au centre Léon-Bérard à Lyon, à l’institut Gustave Roussy de Villejuif et à l'Institut Bergonié de Bordeaux que l’essai clinique va être mené sur une vingtaine de patients. Depuis plusieurs jours, deux personnes ont déjà reçu les premières doses.
Dans l’attente des premiers résultats, en fin d’année, les chercheurs espèrent que ce traitement pourra non seulement aider les patients atteints de cette tumeur particulièrement rare, mais pourra aussi s'appliquer à d’autres types de cancer.

Article écrit le 2012-01-20 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus