Publicité
Accueil > Vie professionnelle > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2012-01-24
Vie professionnelle

Tags: Dépassement d'honoraire -  CNAM -  secteur optionnel - 
Dépassement d’honoraires : reprise des négociations - Vie professionnelle
Dépassement d’honoraires : reprise des négociations

Alors que ces dernières semaines, les négociations semblaient dans l’impasse, entre pouvoirs publics, médecins libéraux et mutuelles, un accord sur les dépassements d’honoraires pourrait se profiler à l’horizon, si l’on en croit différents supports médiatiques, tels que le quotidien les Echos et le site internet Jim.fr. La raison : une annonce faite, dimanche dernier, par le président de la Caisse nationale d’assurance-maladie (CNAM).

Publicité

Bien que la loi fixait à ce week-end la date butoir pour parvenir à un accord, rien n’avait encore été décidé entre les différents protagonistes. Toutefois, il semble que les pourparlers aient fini par reprendre, suite à la décision de la Caisse nationale d’assurance-maladie de revaloriser les honoraires remboursés par la Sécurité sociale pour les chirurgiens et obstétriciens du secteur 1, c’est-à-dire les médecins libéraux qui ne pratiquent pas les dépassements tarifaires.
Ce premier pas des pouvoirs publics pourrait permettre à l’ensemble des parties d’accepter de revenir à la table des négociations en vue d’aboutir à un accord que rien ne laissait présager.
Toutefois, les mutuelles et les syndicats de médecins libéraux qui veulent croire à un miracle semblent légèrement sceptiques. Si la proposition alléchante de la Cnam pourrait permettre de réduire en partie le problème des dépassements d’honoraires pour les patients, elle n’a, pour l’instant, pas été chiffrée et pourrait bien être très limitée (une hausse probable de 10 %). C’est en tout cas un geste fort en direction des mutuelles qui n’ont toujours pas digéré l'augmentation de la taxation des complémentaires santé de 3,5 à 7 %.
La Cnam a conditionné la revalorisation du secteur 1 à un accord qui devrait permettre de limiter les dépassements de tarifs des praticiens du secteur 2, c’est-à-dire à honoraires libres. Par ailleurs, la Cnam souhaite aussi que soient mis en place, avec l’accord des syndicats de médecins et de leur Conseil de l’ordre, des sanctions envers ceux qui pratiquent des tarifs exorbitants et hors de propos en période de crise financière.
Il faut maintenant attendre la prochaine réunion de négociations, vendredi 27 janvier, pour savoir si enfin, un accord sur le secteur optionnel est susceptible de voir le jour …

Article écrit le 2012-01-24 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus