Publicité
Accueil > Revue de presse > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2012-01-26
Revue de presse

Tags: sclérose en plaques - 
Étude ASCEND pour évaluer l'efficacité de TYSABRI® (natalizumab) en tant que traitement pour la sclérose en plaques progressive secondaire  - Revue de presse
Étude ASCEND pour évaluer l'efficacité de TYSABRI® (natalizumab) en tant que traitement pour la sclérose en plaques progressive secondaire

Biogen Idec et Elan Corporation, plc ont annoncé aujourd'hui le lancement d'ASCEND, une étude mondiale de phase 3b, destinée à évaluer l'efficacité de TYSABRI en tant que traitement pour la sclérose en plaques progressive secondaire (SPPS). Selon la National Multiple Sclerosis Society, près de la moitié des personnes qui ont été initialement diagnostiquées comme atteintes de la sclérose en plaques récurrente-rémittente (SPRR) - la forme la plus courante de sclérose en plaques -, verront leur maladie évoluée en SPPS après un intervalle de 19 ans.

Publicité

Les patients atteints d'une SPRR connaissent généralement des rechutes imprévisibles ; la période entre ces rechutes est caractérisée par un rétablissement complet ou partiel et une absence de progression de la maladie. La SPPS se caractérise par une progression continue des lésions nerveuses, des symptômes et des handicaps, mais les raisons précises de cette progression restent inconnues. Les handicaps possibles d'une aggravation de la SPPS incluent une mobilité moindre, des activités quotidiennes altérées, une perte d'indépendance et une qualité de vie réduite.

« Les possibilités de traitement des personnes atteintes d'une SPPS sont limitées et les besoins en thérapies efficaces demeurent criants », a déclaré le Dr. Aaron Miller, membre du conseil consultatif ASCEND, directeur médical du Corinne Goldsmith Dickinson Center for Multiple Sclerosis et codirecteur du Multiple Sclerosis Care Center du Maimonides Medical Center de Brooklyn, New York. « L'étude ASCEND vise à déterminer si le traitement au TYSABRI peut prévenir une aggravation de la mobilité, du mouvement des mains et du fonctionnement quotidien de ces patients. »

« Le développement de la SPPS pourrait s'expliquer par une inflammation chronique des tissus cérébraux enfermés derrière la barrière hémato-encéphalique. Cette inflammation provoque la destruction de la gaine de myéline qui entoure et protège les fibres nerveuses, ainsi que la perte progressive de cellules nerveuses, qui peut se traduire par une invalidité des patients atteints d'une sclérose en plaques », a déclaré Richard Reynolds, professeur en neurosciences cellulaires à l'Imperial College de Londres et directeur scientifique de la Multiple Sclerosis Society Tissue Bank du Royaume-Uni. « Les données préliminaires suggèrent que TYSABRI pourrait freiner cette inflammation cérébrale et réduire l'évolution en SPPS ; des recherches plus approfondies sur cette hypothèse s'avèrent dès lors justifiées. »

L'étude ASCEND s'inscrit dans l'engagement continu de Biogen Idec et d'Elan pour trouver des moyens d'améliorer ...

Page suivante (2 / 5)

Article écrit le 2012-01-26 par Business wire
Source: Communiqué de presse Biogen Idec

Mots clés: sclérose en plaques


Publicité

En savoir plus

Pour toutes informations concernant la société Biogen Idec, veuillez visiter www.biogenidec.com.

Pour de plus amples informations sur la société Elan, veuillez consulter le site www.elan.com.