Publicité
Accueil > Vie professionnelle > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2012-01-27
Vie professionnelle

Tags: Internet - 
Internet : l’Ordre des médecins vient en aide à ses adhérents
   - Vie professionnelle
Internet : l’Ordre des médecins vient en aide à ses adhérents

Afin d’accompagner les médecins dans l’utilisation d’Internet qui devient de plus en plus présent dans leurs activités professionnelles, le Conseil national de l'ordre des médecins (Cnom) vient de publier un livre blanc consacré aux nouvelles pratiques en la matière. Alors que les praticiens sont de plus en plus confrontés aux patients « savants » qui ont fait leur propre diagnostic en surfant sur la toile, les sages de l’Ordre des médecins ont souhaité mettre à la disposition des leurs un outil pertinent qui devrait notamment permettre d’orienter et d’accompagner le grand public vers des sites « fiables ».

Publicité

’arrivée d’Internet dans une large majorité des foyers a modifié la vision que portait le grand public sur la médecine, ou du moins sur la santé. Du moindre « bobo » aux maladies les plus graves, chacun cherche à en savoir plus, voire à faire son propre diagnostic. Devant ce phénomène de plus en plus croissant, le Cnom a souhaité venir en aide aux médecins afin que ces derniers prennent de plein droit « un rôle central pour accompagner le patient dans ce nouvel environnement. »
Face à ce « nouveau » support, le Cnom, dans un livre blanc publié ce jour, préconise cinq grands axes que les praticiens doivent investir. Il est logique qu’en tant que garants du savoir médical, les médecins aient un rôle de guide auprès du grand public afin d’orienter les patients vers les sites les plus pertinents et les plus fiables en matière d’information scientifique. L’objectif est de renforcer la confiance dans la relation médecin-patient. Par ailleurs, le Cnom recommande à ses adhérents de contribuer eux-aussi à la production d’une information sûre afin d’étoffer l’offre.
A l’heure où la Sécurité sociale rêve de faire disparaître l’ordonnance et tandis que le dossier médical informatique se généralise, les médecins sont amenés à utiliser Internet au quotidien : il est donc logique, au vu des informations « sensibles » qu’ils manipulent, de les inviter à faire un usage responsable de la toile et de sécuriser au mieux leurs données.
Devant la multiplication des conseils délivrés par téléphone ou par correspondance électronique à un patient suivi par le médecin, le Cnom souhaite aussi, en accord avec les pouvoirs publics, que ceux-ci soient aussi reconnus comme un acte médical à part entière.

Article écrit le 2012-01-27 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: Accéder à la source


Publicité

En savoir plus