Publicité
Accueil > Revue de presse > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2012-02-03
Revue de presse

Tags: troubles intestinaux -  opïoides - 
Le Lubiprostone satisfait au critère principal d'un essai clinique de phase 3 pour le traitement des troubles intestinaux induits par les opioïdes (TIO) - Revue de presse
Le Lubiprostone satisfait au critère principal d'un essai clinique de phase 3 pour le traitement des troubles intestinaux induits par les opioïdes (TIO)

Sucampo Pharmaceuticals, inc. et Takeda Pharmaceuticals U.S.A., inc. ont annoncé aujourd'hui que le Lubiprostone avait satisfait au critère principal d'un essai clinique de phase 3 pour le traitement des troubles intestinaux induits par les opioïdes chez les patients souffrant de douleurs chroniques non cancéreuses, à l'exclusion de ceux traités à la méthadone.

Publicité

Les patients ont reçu une capsule de Lubiprostone 24-µg ou une capsule de placébo deux fois par jour pendant 12 semaines. Le critère principal était le taux de réponse globale de défécation spontanée. Le taux de réponse chez les patients traités aux Lubiprostone était de 26,9 % (n=129) contre 18,6 % chez les patients traités avec un placebo (p=0,035).

M. Mazen Jamal, M.D., M.P.H., chef du service d'endoscopie au Centre médical des anciens combattants de Long Beach, Californie, et Professeur au Departement de médecine de l'Université de médecine de Californie à Irvine, un des chercheurs travaillant dans cet essai, a déclaré : « Les résultats de cet essai de phase 3 ont démontré le potentiel du Lubiprostone comme premier médicament par voie orale approuvé par la FDA avec une indication pour le traitement des troubles intestinaux induits par les opioïdes chez des patients non cancéreux et non traités à la méthadone. Les troubles intestinaux induits par les opioïdes peuvent être pénibles et avoir un effet débilitant sur de nombreux patients souffrant de douleurs non cancéreuses et prenant des opioïdes de façon chronique. Chaque année, on compte plus de 200 millions de prescriptions d'opioïdes aux États-Unis, dont une grande part est destinée à traiter des douleurs chroniques non cancéreuses. De nombreux patients n'obtiennent pas le soulagement escompté et il existe un besoin criant pour un nouveau médicament capable de traiter cette pathologie. »

Ryuji Ueno, M.D., Ph.D., Ph.D., président et directeur général de SPI, commente : « Ces données confirment les résultats d'un précédent essai de phase 3 du Lubiprostone sur des patients souffrant de troubles intestinaux induits par les opioïdes, et, avec les données issues de l'essai d'innocuité à long terme associé, complètent la somme d'informations que nous estimons suffisante pour étayer une demande d'indication supplémentaire de nouveaux médicaments ...

Page suivante (2 / 7)

Article écrit le 2012-02-03 par Business wire
Source: Communiqué de presse Sucampo Pharmaceuticals, inc.

Mots clés: troubles intestinaux opïoides


Publicité

En savoir plus

Pour de plus amples informations, consulter les informations de prescription et visiter le site Internet www.amitiza.com.

Pour de plus amples informations à propos des sociétés Takeda, visitez le site Internet www.tpna.com.