Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2012-02-23
Fil actus Santé

Tags: Cancer du sein -  dépistage - 
Cancer du sein : nouveau gène identifié - Fil actus Santé
Cancer du sein : nouveau gène identifié

Selon une étude publiée dans la revue Science Translational Medicine, des chercheurs américains viennent de mettre en évidence l’existence d’un troisième gène de prédisposition à la forme familiale du cancer du sein. A terme, le dépistage de cette nouvelle mutation impliquée dans le développement de cette tumeur pourrait être inclus dans les tests génétiques proposés aux femmes ayant des antécédents familiaux de cancer du sein.

Publicité

Première cause de décès par cancer chez la femme, en France, le cancer du sein touche chaque année plus 42 000 personnes, et un peu moins de 12 000 succomberaient des suites de cette maladie. D’après les dernières données épidémiologiques, les spécialistes estiment, qu’au cours de sa vie, une femme sur huit sera frappée par un cancer du sein, et qu'une tumeur des glandes mammaires sur 10 est d’origine héréditaire. Des mutations sur deux gènes suppresseurs de tumeur ( BRCA1 et BRCA2 ) avaient déjà été identifiées. Ces dernières n’expliquent que 20 % des cas familiaux de cancer.
Dans ce contexte, Robert Winqvist de l’Université de Oulu (Finlande), Roger Greenberg de l’Université de Pennsylvanie (États-Unis) et leurs collègues, sont partis à la recherche d’autres gènes. Ils se sont notamment intéressés au gène Abraxas, codant pour une protéine qui interagirait directement avec BRCA1 pour réparer l’ADN.
Après un criblage génétique chez les femmes de 125 familles finlandaises ayant une prédisposition à développer un cancer du sein, les chercheurs ont mis en évidence une mutation qui a été identifiée chez les membres de 3 familles. Par ailleurs, cette variation génétique n’a pas été retrouvée chez les 868 femmes "témoins" en bonne santé.
Ainsi, les chercheurs ont estimé qu’une mutation sur le gène Abraxas pourrait être un facteur de prédisposition à développer un cancer du sein, et donc, dans un futur proche, son dépistage pourrait faire partie des tests proposés aux femmes ayant des antécédents familiaux de cancer du sein.

Article écrit le 2012-02-23 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: NewswiseAccéder à la source


Publicité

En savoir plus