Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies infectieuses
Mon Compte




Publicité

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Librairie


Application

Dernière Parution


Partenaires
Publicité

2012-02-28
Actualité médicale

Tags: grippe -  vaccin - 
Grippe : le vaccin universel pour demain ? - Actualité médicale
Grippe : le vaccin universel pour demain ?

Chaque année, la grippe frappe à nos portes. Chaque année, c'est la même question : faut-il ou non se faire vacciner ? S’il existait un vaccin capable de générer sur le long terme des anticorps à large spectre, capable de lutter contre la plupart des virus de la grippe, cette question n’aurait plus lieu d’être car le temps du vaccin annuel serait révolu. D’après des chercheurs de l’Université de Princeton, ce temps pourrait bien arriver dans les années à venir. En effet, suite à une modélisation prenant en compte les nombreux travaux de recherche en cours sur le sujet, d’ici à cinq ans, un vaccin universel pourrait être créé et permettre, d’une part, une prévention à grande échelle, et d’autre part, éviter que le virus de la grippe se propage et mute. C’est ce que suggère une étude parue dans les Proceedings of the National Academy of Sciences.

Publicité

Alors que la France est touchée de plein fouet par la grippe, les travaux de James Lloyd-Smith et ses collègues de l’Université de Princeton éclairent d’un nouveau jour les épidémies futures.
Pour mettre au point leur simulation, les chercheurs américains ont combiné l'effet d'une protection croisée du vaccin sur une pandémie de grippe et sur une proportion vaccinée de la population, puis les dernières données sur les essais de candidats-vaccins, les modèles les plus récents de propagation, les données d’évolution du virus, ainsi que les données épidémiologiques.
Une fois le modèle créé, ils l’ont testé en simulant des épidémies de grippe avec un virus plus ou moins virulent. Ils ont ainsi constaté que malgré un virus hautement contagieux, un vaccin universel pourrait permettre d’entraîner une immunité collective de la population, même si cette dernière n’est qu’en partie vaccinée. Ainsi, la propagation de la maladie pourrait être réduite à néant, avec une population vaccinée uniquement à 70 %.
Par ailleurs, l’équipe de James Lloyd-Smith estime que d’ici à 5 ans, une nouvelle génération de vaccins pourrait voir le jour et mettre un frein à l’évolution constante des virus de la grippe….

Article écrit le 2012-02-28 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: Eurekalert Accéder à la source

Mots clés: grippe vaccin


Publicité

En savoir plus