Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Maladies infectieuses
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2012-03-08
Fil actus Santé

Tags: VIH/sida -  interférons , trithérapie - 
Sida : Et si le corps humain avait ses propres armes pour contrôler le VIH - Fil actus Santé
Sida : Et si le corps humain avait ses propres armes pour contrôler le VIH

Des chercheurs américains ont réussi à montrer que les interférons (IFN), protéines naturellement produites par les cellules du système immunitaire, pouvaient contrôler le VIH dans l’organisme chez des séropositifs, ayant arrêté la trithérapie antitétrovirale. Leurs travaux ont fait l’objet d’une présentation lors de la Conférence annuelle sur les rétrovirus et les maladies opportunes (CROI), qui se tient actuellement à Seattle.

Publicité

C’est en étudiant les mécanismes impliqués dans la propagation du VIH au sein de l’organisme, que Luis Montaner et ses collègues de l'Institut Wistar de l'Université de Pennsylvanie (Etats-Unis) ont découvert qu’il était possible d’adapter la réponse du système immunitaire, chez des personnes ayant perdu cette capacité, dans le but de contrôler le virus. Pour cela, il suffit de maintenir la production naturelle d’interférons. Ces protéines sont fabriquées en réponse à la présence d'une double hélice d'ADN étranger dans l’organisme.
Afin de vérifier leur hypothèse, les chercheurs américains ont mené un essai clinique sur 20 volontaires séropositifs. Les premiers résultats, dévoilés à la CROI, ont montré que cette approche clinique permet de réduire la charge virale chez des personnes infectées par le VIH.
Forts de ce succès, les chercheurs américains souhaitent mettre en place d’autres essais cliniques afin de pouvoir à terme d’élaborer un protocole thérapeutique capable d’utiliser les ressources naturelles du corps humain afin de contrôler efficacement le VIH.

Article écrit le 2012-03-08 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus