Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2012-03-09
Fil actus Santé

Tags: Maladie d'Alzheimer -  Protéine tau -  Peptide amyloïde - 
Alzheimer : un traitement standard efficace sur les formes sévères de la maladie - Fil actus Santé
Alzheimer : un traitement standard efficace sur les formes sévères de la maladie

Des chercheurs britanniques ont découvert que l’Aricept®, des laboratoires pharmaceutiques Pfizer, médicament utilisé couramment pour traiter des formes de démence modérées, permettrait de ralentir considérablement l’évolution de la maladie d’Alzheimer, même à des stades plus avancés. C’est ce que révèle une étude parue le 8 mars dans le New England Journal of Medicine.

Publicité

Actuellement, la maladie d’Alzheimer toucherait un peu plus de 860 000 Français, et plus de 18 millions d’individus à travers le monde. Si rien n’est fait, si aucun traitement susceptible d'enrayer cette maladie neurodégénérative n’est découvert, en 2050, trois fois plus de personnes pourraient en être victimes. Pathologie spécifique du cerveau, elle est le résultat d’un double processus : l’accumulation en plaques de peptides anormaux bétâ-amyloïdes, et l' augmentation de la capacité de phosphorylation de la protéine tau. A ce jour, il n’existe que des traitements capables de freiner la maladie à un stade modéré, et à améliorer, un temps, la qualité de vie des patients et de leurs aidants.
Robert Howard et ses collègues du King's College London au Royaume-Uni ont mis un place un essai clinique afin d’observer les effets de l’Aricept® (donépézil), médicament commercialisé par Pfizer et utilisé couramment pour traiter des formes de démence modérées sur des patients à un stade avancé de la maladie.
Les premiers résultats ont permis de montrer un ralentissement du déclin des capacités cognitives, de mémorisation, d'orientation, et d'expression orale, chez les participants sous Aricept®, par rapport à ceux sous placebo.
Forts de cette découverte, les chercheurs affirment que l’Aricept® permet d’aider considérablement les patients à un stade avancé de la maladie. D’autres expériences seront toutefois nécessaires avant de voir un jour ce traitement prescrit à un plus grand nombre de personnes à différents stades de la maladie…

Article écrit le 2012-03-09 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: EurekalertAccéder à la source


Publicité

En savoir plus