Publicité
Accueil > Revue de presse > Maladies infectieuses
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2012-03-09
Revue de presse

Tags: VIH/sida -  trithérapie - 
Non infériorité comparé à l’Atripla® du schéma posologique anti-VIH « Quad » sous forme d’un comprimé unique de Gilead démontrée dans une étude pivot de Phase - Revue de presse
Non infériorité comparé à l’Atripla® du schéma posologique anti-VIH « Quad » sous forme d’un comprimé unique de Gilead démontrée dans une étude pivot de Phase

Gilead Sciences, Inc. a annoncé aujourd’hui les résultats complets de l’essai clinique de Phase 3 de l’étude pivot 102 démontrant que le Quad, un schéma posologique sous la forme d’un seul comprimé par jour à base d’elvitégravir, de cobicistat, d’emtricitabine et de ténofovir disoproxil fumarate contre l’infection au VIH-1, était non inférieur à l’Atripla® (éfavirenz/emtricitabine/ténofovir disoproxil fumarate) après 48 semaines de traitement chez les adultes naïfs de traitement. L’Atripla est le traitement anti-VIH le plus prescrit actuellement aux États-Unis. Les résultats de l’étude 102 ont été présentés lors d’une session orale (Résumé Nº 101) au 19e congrès sur les rétrovirus et les infections opportunistes (CROI 2012) qui a lieu à Seattle.

Publicité

« Ces données montrent que le Quad est tout aussi efficace que le traitement standard contre le VIH. Le profil d’innocuité du Quad était aussi comparable à celui de l’Atripla, et il était mieux toléré en termes d’effets secondaires neurologiques clés », a confié le Dr Paul Sax, directeur clinique du programme VIH et du service des maladies infectieuses du Brigham and Women’s Hospital de Boston, et chercheur principal de l’étude 102. « Compte tenu de ces résultats, je crois que le Quad pourrait représenter un nouveau schéma posologique potentiellement important pour un large éventail de patients séropositifs débutant un traitement. »

L’étude a trouvé qu’à 48 semaines de traitement, 88 % des patients sous Quad, comparé à 84 % des patients sous Atripla avaient atteint un ARN du VIH (charge virale) inférieur à 50 copies/mL, selon l’algorithme statique de l’Agence américaine des médicaments (U.S. Food and Drug Administration, FDA) (IC à 95 % pour la différence : de -1,6 % à +8,8 % ; le critère prédéfini de non infériorité était la courbe inférieure d’un IC bilatéral à 95 % de -12 %). Bien que la fréquence des événements indésirables de grade 3-4 et les anomalies d’analyse étaient comparables entre les bras de l’étude, le Quad a démontré une incidence moindre que l’Atripla en ce qui concerne les effets secondaires touchant le système nerveux central, les lipides et les érythèmes. Les taux d’abandon attribuables à des événements indésirables étaient comparables dans les deux bras de l’étude.

Le programme clinique de Phase 3 pour le Quad comprend deux études (Études 102 et 103) qui évaluent chacune le schéma posologique Quad par rapport au traitement standard chez des adultes naïfs de traitement antirétroviral infectés par le VIH-1. Gilead a annoncé les premiers résultats des études 102 et 103 le 15 ...

Page suivante (2 / 5)

Article écrit le 2012-03-09 par Business wire
Source: Communiqué de presse Gilead

Mots clés: VIH/sida trithérapie


Publicité

En savoir plus