Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Maladies infectieuses
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2012-03-13
Fil actus Santé

Tags: VIH/sida - 
VIH/sida : nouvelle thérapeutique en vue … - Fil actus Santé
VIH/sida : nouvelle thérapeutique en vue …

Alors que vient de s’achever la 19e Conférence annuelle sur les rétrovirus et les infections opportunistes (CROI) qui s’est tenue la semaine dernière à Seattle, des chercheurs américains viennent de montrer qu’il est possible, grâce à un médicament, de forcer le VIH en sommeil chez les patients séropositifs, à relancer sa production afin qu’il puisse être reconnu et attaqué par le système immunitaire. Ces travaux font l’objet d’un article dans la revue Nature.

Publicité

Depuis plusieurs mois maintenant, la recherche dans la lutte contre le VIH/ sida est en pleine effervescence. La CROI, qui s’est tenue à Seattle la semaine dernière, a été l’occasion pour de nombreux spécialistes de faire le point sur les nouvelles découvertes et sur les travaux en cours.
C’est dans ce contexte que David Margolis et ses collègues de l'Université de Caroline du Nord, à Chapel Hill, ont présentés leurs travaux. Ils se sont particulièrement intéressés à la façon dont le virus infecte les cellules. En effet, lorsque le VIH contamine un organisme, il fait en sorte que son ADN intègre celui des cellules de l’hôte afin de les inciter à produire d’autres exemplaires de ce dernier. Afin de survivre, le virus du sida peut entrer dans certaines cellules en latence. Celles-ci deviennent des réservoirs, invisibles du système immunitaire et du traitement antérétroviral.
Des études précédentes ont mis au jour le SAHA (acide suberoylanilide hydroxamique), un médicament capable de forcer le virus à sortir de sa cachette. L’équipe de David Margolis a mis un place un premier essai clinique sur 6 patients séropositifs afin d’évaluer l’impact de ce traitement chez l’homme. Chaque individu a reçu une dose unique de SAHA. Les premiers résultats ont montré que ce médicament permettait de relancer la transcription du VIH dans des lymphocytes T CDA où il était en latence. C’est un premier pas vers l’éradication totale du virus dans l’organisme. Jusqu’à présent, il n’était pas possible de guérir complètement un patient séropositif, car il était impossible d’atteindre les cellules réservoirs de virus. C’est maintenant chose faite.
Malgré ces premières données encourageantes, les chercheurs restent très prudents quant à l’utilisation de ce traitement. Si, pour l’instant, aucun effet secondaire n’a été recensé, il n’est pas dit que la prise de ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2012-03-13 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: EurekalertAccéder à la source


Publicité

En savoir plus