Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Immunologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2012-03-15
Fil actus Santé

Tags: Vaccin -  aluminium - 
Vers la fin des vaccins contenant de l’aluminium ? 
   - Fil actus Santé
Vers la fin des vaccins contenant de l’aluminium ?

Alors que rougeole et d'autres maladies infectieuses que l’on croyait presque éradiquées font leur grand retour en Europe et notamment en France en raison d' une défiance de plus en plus croissante à l’égard des vaccins, un groupe d’études sur les vaccinations a été mis en place à l’Assemblée nationale. Après un an d’auditions d’experts, les membres de cette instance viennent de rendre publiques leurs recommandations. Elles sont aux nombres de onze : l’une d’elles préconise la mise en place d’un moratoire sur les adjuvants contenant de l’aluminium.

Publicité

La vaccination est devenue un véritable enjeu de société et de santé. Principal moyen de lutter efficacement contre certaines maladies, voire de les éradiquer, il est de plus en plus difficile de mettre en place des campagnes prônant le principe préventif de ces traitements. Un nombre croissant de Français se disent sceptiques et sont de plus en plus méfiants quant aux adjuvants utilisés pour fabriquer les vaccins.
Face à ce constat, le groupe d'études sur les vaccinations de l'Assemblée nationale, présidé par le député Nouveau Centre,Olivier Jardé, a pris le temps de la réflexion et a estimé que le principe de précaution était tout à fait applicable dans ce contexte. C’est à ce titre que l’une des onze recommandations qui viennent d’être publiées estime que l’aluminium et les adjuvants qui en contiennent pourraient bien être interdits dans les vaccins. Les parlementaires ont aussi souhaité que soit favorisée la recherche pour permettre de remplacer l’alumine (contenue dans les œufs) comme adjuvant. Cette dernière était à l’origine d’allergies importantes.
Par ailleurs, les députés se sont prononcés pour qu’à terme, certains vaccins soient rendus obligatoires par les pouvoirs publics : tel serait le cas pour le ROR (rougeole, oreillons, rubéole) ou pour la coqueluche…

Article écrit le 2012-03-15 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus