Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2012-03-28
Actualité médicale

Tags: Cancer -  anticorps -  Système immunitaire - 
Cancer : un nouveau traitement visant le système immunitaire à l’étude  - Actualité médicale
Cancer : un nouveau traitement visant le système immunitaire à l’étude

Stimuler le système immunitaire des patients atteints d’un cancer pour détruire les cellules tumorales est un des principaux enjeux de la médecine moderne. Dans cette optique, des chercheurs américains auraient réussi à ralentir voire supprimer certains cancers en utilisant comme médicament l’anticorps d’une protéine, dont le rôle est de dissimuler la présence des cellules cancéreuses dans l’organisme. C’est ce que suggère une étude qui vient d’être publiée dans les Proceedings de la National Academy of Sciences (PNAS).

Publicité

En étudiant de près des leucémies et des lymphomes, ainsi que les cellules qui les constituent, Irving Weissman et ses collègues du Stanford Medical Center, ainsi que d'autres institutions américaines, norvégiennes, et suisses ont découvert qu’à l’instar des cellules saines, certaines cellules tumorales utilisent la protéine CD47 dans le but de se cacher du système immunitaire. En effet, cette molécule informe ce dernier qu’il est en présence de tissus sains qu'il ne faut pas attaquer. S'il est possible de passer outre cette protection, le système immunitaire pourrait détecter les cellules cancéreuses et les détruire.

Les chercheurs ont donc mis en place un médicament dont le but est de bloquer l’action de la protéine CD47. Tout d’abord, ils ont réalisé leur expérience in vitro. En présence d’anti-CD47, ils ont constaté que les macrophages du système immunitaire reconnaissent les cellules cancéreuses et les détruisent.

Fort de ces résultats, les chercheurs ont fait des tests sur des animaux. Ils ont implanté à des souris du tissu tumoral humain de cancer du sein, avant de leur administrer de l’anti-CD-47. Très vite, ils ont découvert que leur traitement avait permis de stopper la croissance cellulaire des tumeurs. Les rongeurs traités ont vu leur durée de vie allongée. Toutefois, les premiers résultats montrent que dans certains cas, il existe une résistance des cellules tumorales. Le traitement n’est donc pas toujours efficace.

Par ailleurs, les chercheurs ont continué leurs investigations et ont découvert que la protéine CD47 est présente en grande quantité dans un grand nombre de cancers, tels que celui du sein, du côlon, de la prostate, des ovaires, de la vessie et du foie. Leurs travaux ont aussi permis de montrer que chez la souris,l’anti-CD47 était efficace sur 7 types de cancers différents (sein, ovaire, côlon, vessie, cerveau, foie et ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2012-03-28 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: Eurekalert Accéder à la source

Mots clés: Cancer anticorps Système immunitaire


Publicité

En savoir plus