Publicité
Accueil > Vie professionnelle > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2012-03-29
Vie professionnelle

Tags:
Hôpitaux publics : Titularisation des contractuels, une addition qui pourrait être salée… - Vie professionnelle
Hôpitaux publics : Titularisation des contractuels, une addition qui pourrait être salée…

Si l’objectif est louable, permettre aux agents contractuels de la fonction publique d’être titularisés sous certaines conditions, la Fédération hospitalière de France (FHF) s’inquiète du coût que devrait engendrer ce dispositif. En effet, au bout des quatre ans, la facture pourrait s’élever à 420 millions d’euros.

Publicité

Publiée au Journal officiel, le 13 mars dernier, la loi relative à l’accès à l’emploi titulaire et à l’amélioration des conditions d’emploi des agents contractuels dans la fonction publique ouvre, pendant 4 ans et sous certaines conditions, la possibilité à des agents contractuels d’accéder à des emplois titulaires. Ainsi, toute personne, ne souhaitant pas avoir le statut de fonctionnaire, aura la possibilité de faire requalifier son contrat d’embauche de CDD en CDI de la fonction publique.

Cette disposition fait suite au protocole d’accord signé le 31 mars 2011 par le gouvernement et 6 organisations syndicales (UNSA, CGT, FO, CFDT, CGC, CFTC).
Si dans le fond, la FHF, qui réunit la plupart des établissements publics de santé, se réjouit que ce dispositif permette de diminuer la précarité de certains emplois, elle s’inquiète du coût de l’opération. Selon ses estimations, l’impact financier de l’opération pourrait atteindre les 420 millions d’euros, soit l’équivalent des économies que doivent réaliser en 2012 les hôpitaux publics pour être en accord avec l’objectif national de dépenses d’assurance-maladie (ONDAM).

Ainsi, la FHF estime qu’à terme la titularisation de contractuels ne sera possible que si des mesures de rigueurs drastiques sont prises, menaçant au final un certain nombre d’emplois. Actuellement les établissements publics emploient 101 586 personnes en CDD.

Article écrit le 2012-03-29 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: FHFAccéder à la source


Publicité

En savoir plus