Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2012-04-04
Fil actus Santé

Tags: prématuré -  développement cérébral -  corps calleux - 
Entre leurs mains, les prématurés font le lien  - Fil actus Santé
Entre leurs mains, les prématurés font le lien

D’après les résultats d’une étude qui vient de paraître dans la revue Child Development, les prématurés nés à la 31e semaine de grossesse auraient la capacité de reconnaître, d’une main, un objet exploré par l’autre main. Ce phénomène, appelé transfert inter-main, apparaîtrait précocement lors du développement de l’enfant.

Publicité

Si, depuis longtemps, les spécialistes ont constaté que le toucher était le sens le plus développé à la naissance, ils n’avaient pas, jusqu’à présent, réellement quantifié le degré de maturation. En 2010, l’équipe d’Edouard Gentaz du laboratoire de psychologie et neuro-cognition (CNRS/université Pierre-Mendès-France - Grenoble 2-Université de Savoie) avait déjà montré que les prématurés avaient la capacité de mémoriser les objets de façon tactile.

Pour affiner leurs travaux et mieux comprendre de quelle manière se développe le cerveau, ils ont, en collaboration avec le Laboratoire de psychologie de la perception (CNRS-Université Paris-Descartes-ENS Paris) et le CHU de Grenoble, recherché à partir de quel moment la capacité transfert inter-main apparaît.

Ils ont ainsi constaté que les prématurés nés à la 31e semaine de grossesse étaient capables de mémoriser une information concernant un objet et de la comparer à une autre information provenant de la main opposée.

En effet, si les bébés ont déjà tenu un objet dans une main, et si on le leur présente dans l’autre main, ils le tiennent moins longtemps qu’un objet nouveau.

Sachant que le corps calleux est impliqué dans le transfert d’informations entre les deux hémisphères, les chercheurs ont conclu, d’après les premiers résultats qu’ils ont obtenus, que ce noyau cérébral était fonctionnel précocement chez le nouveau-né. Ils estiment qu’il est donc important de ne pas entraver les mains (contentions, moufles, etc) afin de favoriser les capacités tactiles de l’enfant et ainsi, de lui permettre de stimuler ses activités cérébrales.

Article écrit le 2012-04-04 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: Communiqué de presse CNRSAccéder à la source


Publicité

En savoir plus