Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2012-04-04
Actualité médicale

Tags: Cancer du sein -  mammographie -  IRM -  Échographie - 
Cancer du sein : parfois trois examens valent mieux qu’un  - Actualité médicale
Cancer du sein : parfois trois examens valent mieux qu’un

D’après une étude menée aux Etats-Unis et dont les résultats sont publiés dans le Journal of the American Medical Association (JAMA), chez certaines femmes considérées à risques, trois examens (mammographie, échographie et IRM) ne seraient pas de trop pour diagnostiquer précocement un cancer du sein.

Publicité

Afin d’améliorer la qualité du dépistage du cancer du sein, Wendie A. Berg, de l’American College of Radiology Imaging Network (ACRIN) et ses collègues de l'Université de Pittsburgh (Pennsylvannie) ont suivi 2 809 femmes, âgées de 25 à 91 ans, considérées à haut risque soit parce que dans 54 % des cas elles avaient des antécédents familiaux, soit parce que leur tissu mammaire était particulièrement dense. Chacune d’entre elles a subi annuellement, dans un des 21 centres hospitaliers partenaires, une batterie d’examens comprenant une échographie, une mammographie et un IRM.

Au final, 111 cancers du sein ont été ainsi détectés, 53 % grâce à une mammographie, 29 % par échographie et 8 % par IRM (alors que les deux autres techniques n’avaient rien décelé). Toutefois, si les trois examens ont permis d’éviter de passer à côté du développement de tumeur, 11 cancers, soientt 10 % des cas, n’ont été détectés par aucun des trois tests...

Article écrit le 2012-04-04 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: Newswise Accéder à la source

Mots clés: Cancer du sein mammographie IRM Échographie


Publicité

En savoir plus