Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2012-04-16
Fil actus Santé

Tags: Maladie d'Alzheimer -  génome -  variations génétiques -  troubles de la mémoire -  hippocampe - 
Maladie d’Alzheimer : découverte de gènes impliqués dans le vieillissement du cerveau - Fil actus Santé
Maladie d’Alzheimer : découverte de gènes impliqués dans le vieillissement du cerveau

En étudiant un certain nombre de mécanismes impliqués dans le développement de la maladie d’Alzheimer, dont fait partie la diminution accélérée du volume de l’hippocampe, un consortium international de chercheurs a mis en évidence des gènes qui jouent un rôle dans le vieillissement de notre cerveau et sur notre mémoire. C’est ce que révèle une étude qui vient de paraître dans la revue Nature Genetics.

Publicité

En vieillissant, le volume de l’hippocampe diminue, ce qui a un impact direct sur l’état de notre mémoire. En effet, plus cette structure cérébrale rétrécit plus les troubles de la mémoire sont importants. Par ailleurs, lorsque ce phénomène se fait de façon accélérée, cela peut contribuer au développement de la maladie d’Alzheimer. Une atrophie importante de l’hippocampe est, en effet, un des principaux symptômes de cette maladie.
Forts de ce constat, un consortium de chercheurs, dont fait partie l’équipe bordelaise de Christophe Tzourio (Inserm/CEA/CNRS), a essayé de comprendre les mécanismes à l’origine de ce vieillissement accéléré du cerveau. Pour cela, ils ont analysé les profils génétiques et les IRM cérébrales de 9 232 personnes âgées de 56 à 84 ans appartenant aux grandes cohortes européenne et américaine. En France, ce sont 2 000 participants qui ont été inclus.
Les premiers résultats ont permis aux chercheurs de repérer 18 mutations sur le chromosome 12, ainsi que 2 autres respectivement sur les chromosomes 2 et 9. Toutes étaient associées à une réduction du volume de l'hippocampe. Plus exactement, les variations génétiques observées toucheraient 4 gènes : HKR, qui jouerait un rôle dans la mort cellulaire, WIF1, connu pour être impliqué dans le développement embryonnaire, DPP, dans le développement du diabète, et ASTN2, dans la migration neuronale. Selon Christophe Tzourio, cette découverte met en évidence des facteurs « non identifiés » qui déclenchent des mutations spécifiques à des endroits bien précis du génome, dont la finalité est la réduction du volume de l’hippocampe. On peut donc en conclure que des facteurs génétiques sont directement associés à l’hippocampe et jouent un rôle dans le vieillissement cérébral, dans l’apparition de certaines démences. Par ailleurs, les chercheurs ont estimé que ces mutations pourraient entraîner un vieillissement prématuré du cerveau, de l'ordre de quatre ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2012-04-16 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: Communiqué de presse InsermAccéder à la source


Publicité

En savoir plus