Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2012-04-18
Fil actus Santé

Tags: Maladie de charcot -  cellule de Schwann -  neurone -  myéline - 
Des cellules souches pour réparer le système nerveux périphérique - Fil actus Santé
Des cellules souches pour réparer le système nerveux périphérique

Pour la première fois, des chercheurs américains ont réussi à obtenir des cellules souches de la crête neurale à partir de cellules souches humaines embryonnaires. Très spécifiques, ces cellules pluripotentes jouent un rôle prédominant dans la réparation du système nerveux périphérique. Ces travaux, publiés dans la revue Stem Cell Translational Medicine, ouvrent la voie à de nouvelles pistes thérapeutiques pour lutter contre certaines maladies neurodégénératives, telle que la sclérose latérale amyotrophique.

Publicité

Appelée aussi maladie de Charcot, la sclérose latérale amyotrophique est une neuropathie assez fréquente due à une dégénérescence progressive des cellules nerveuses spécifiques du cortex cérébral et de la moelle osseuse. Elle entraîne, à terme, un affaiblissement, puis une paralysie des muscles. En France, chaque année, 800 nouveaux cas sont recensés. Actuellement, il n’existe aucun traitement pour lutter contre ce type de maladie. L’arsenal thérapeutique ne permet que de soulager certains symptômes.

Afin d’aider les personnes touchées par cette maladie invalidante, depuis de nombreuses années, des chercheurs du monde entier tentent de percer le secret des cellules souches de la crête neurale. Jusqu’à présent, les résultats se sont avérés particulièrement décevants. En effet, il a été impossible aux scientifiques d’obtenir un nombre suffisant de ces cellules pour envisager une thérapie cellulaire.

C’est enfin chose faite. Pour cela, Zeng Xianmin de l’Institut Buck (Californie), en collaboration avec des chercheurs de l’institut John Hopkins, de l’université de Brigham Young et des national Institutes of Health, ont cultivé in vitro des cellules souches humaines embryonnaires dans un milieu contenant un certain nombre de facteurs de croissance. Après quelques cycles cellulaires, les scientifiques ont réussi à obtenir une source illimitée de cellules souches pluripotentes de la crête neurale. Après plusieurs tests, ils ont montré qu’il est possible, non seulement de cultiver indéfiniment ces cellules, mais aussi de les différencier en cellules de Schwann fonctionnelles. Ces dernières, à l’origine de la gaine de myéline qui entoure les neurones périphériques, ont la capacité de protéger et de régénérer ces cellules nerveuses.

Ces travaux devraient permettre d’envisager de nouvelles thérapeutiques pour soigner la maladie de Charcot en favorisant la réparation des neurones endommagés.

Article écrit le 2012-04-18 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: EurekalertAccéder à la source


Publicité

En savoir plus

(crédit photo : © wikimedia)