Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Endocrinologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2012-05-12
Fil actus Santé

Tags: obésité -  surpoids - 
Obésité : 42 % de la population nord-américaine atteinte d’ici 2030 - Fil actus Santé
Obésité : 42 % de la population nord-américaine atteinte d’ici 2030

D’après une vaste étude épidémiologique qui vient d’être rendue publique Outre- Atlantique à l’occasion de la seconde édition de la conférence sur l’obésité, intitulée « Le poids d'une nation », qui s’est tenue en début de semaine à Washington, si rien n’est fait pour stopper cette épidémie, plus de 42 % des habitants des États-Unis seront en grave surpoids ou obèses d’ici à 2030.

Publicité

Véritable enjeu de société et de santé publique, l’obésité est un fléau à l’échelle mondiale. Plus d’un milliard de personnes à travers le monde sont en surcharge pondérale, et près de 300 millions sont obèses. Par ailleurs, 2,8 millions de personnes meurent chaque année dans le monde des suites de ces deux affections. Mauvaise alimentation, régimes à répétition, sédentarisation,…nombreux sont les facteurs de risques connus qui, à terme, favorisent la prise de poids et la survenue de l’obésité. Un rapport de l’ONU, en Mars dernier, pointait du doigt les mesures anti-obésité prises par les différents pays à travers le monde, mesures estimées largement insuffisantes pour enrayer cette épidémie.
D’après un certain nombre de chercheurs de l'université Duke de Caroline du Nord, qui ont présenté leurs travaux lors de l’ouverture, à Washington, d’une conférence sur l’obésité, la situation aux États–Unis est actuellement catastrophique, et devrait encore s'aggraver dans les 20 prochaines années. En 2030, 42,2 % de la population nord-américaine devrait être obèse, soit un surcroît de personnes en grave surcharge pondérale de plus de 32 millions par rapport à aujourd’hui. L’obésité sévère devrait, quant à elle, doubler. Au-delà des risques pour la santé auxquels sont soumis ces patients, le coût médical, pour les États-Unis, pourrait d’élever à plus de 420 milliards d’euros, alors qu’il n’était en 2008 que d’une centaine de milliards d’euros.
En parallèle à cette conférence, un comité consultatif d’experts indépendants a recommandé à l’Agence américaine du médicament (FDA) d’autoriser la commercialisation du Lorcasserin®. Ce médicament, fabriqué par les laboratoires Arena Pharmaceuticals serait modérément efficace pour lutter contre l’obésité, d’après les résultats d’une étude clinique.

Article écrit le 2012-05-12 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus

(crédit photo : ©Luis Miguel Bugallo Sánchez via Wikimedia Commons)