Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2012-05-11
Actualité médicale

Tags: Cancer de l'estomac -  cancer de l'utérus -  cancer du foie -  hépatites - 
De l’origine infectieuse de certains cancers… - Actualité médicale
De l’origine infectieuse de certains cancers…

Près de 2 millions de nouveaux cas de cancers seraient provoqués par une infection. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs du Centre international de recherche sur le cancer (Circ) qui vient d’être publiée dans la revue The Lancet Oncology. En luttant efficacement contre les microbes et les virus, il serait donc possible d’éviter l’apparition de certaines tumeurs.

Publicité

D’après les travaux menés par les chercheurs du Circ de Lyon, près de 16 % des 12,7 millions de nouveaux cas de cancers détectés dans le monde, auraient pour origine une infection. Par ailleurs, ils ont constaté, par exemple, que le cancer de l’estomac pouvait être la conséquence d’une infection par l'Helicobacter pylori , les cancers du foie par des virus de l'hépatite B et C, et le cancer de l'utérus par le papillomavirus. Leur étude a aussi permis de montrer que 80 % des cancers masculins (gastriques ou hépatiques) seraient liés à une infection, de même que la moitié des cancers de l’utérus chez la femme. Autres conséquences de cette origine microbienne de certaines tumeurs, 30 % de cas toucheraient des personnes de moins de 50 ans.
Ils ont aussi observé que les habitants des pays où la lutte contre les infections est moins efficace, tels les pays en voie de développement, étaient plus sujets à ce type de cancer.
Ainsi, d’après ces chercheurs français, une grande partie de ces nouveaux cancers pourraient être évités par la mise en place d’une politique préventive cohérente de lutte contre les bactéries et les virus. Mieux se protéger et mieux se soigner pourrait, à terme, être largement bénéfique pour notre santé. Règles d’hygiène et vaccination pourraient être les pierres angulaires de ce nouveau système de lutte contre les cancers…

Article écrit le 2012-05-11 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: Eurekalert Accéder à la source


Publicité

En savoir plus