Publicité
Accueil > Revue de presse > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2012-05-23
Revue de presse

Tags:
Systagenix présente de nouvelles preuves au congrès EWMA 2012 confirmant l’importance d’un nouveau test dans la pratique clinique courante afin de déterminer l’EPA des plaies chroniques - Revue de presse
Systagenix présente de nouvelles preuves au congrès EWMA 2012 confirmant l’importance d’un nouveau test dans la pratique clinique courante afin de déterminer l’EPA des plaies chroniques

De nouvelles preuves soutenant le premier Test de Diagnostique Rapide des plaies au monde, WOUNDCHEK™ Protease Status, qui seront présentées à l’occasion de la conférence de mai 2012 de l’Association Européenne pour le Traitement des Plaies (EWMA), confirment l’importance de l’activité protéasique dans la cicatrisation et l’évaluation des plaies et de la quantification de l’activité protéasique élevée (EPA). Seront également présentés lors de cette conférence les résultats préliminaires de tests et du traitement de l’EPA dans la pratique clinique.

Publicité

De nouvelles preuves montrent que l’EPA est associée à une probabilité de 90 % qu’une plaie ne cicatrise pas sans une intervention appropriée. Vingt-huit pour cent des plaies qui ne cicatrisent pas semblent avoir une EPA ; toutefois, une étude récente révèle qu’il n’existe pas de repères visuels pour la détecter. « Une détection et un traitement précoces sont essentiels », a déclaré le Dr Rob Snyder, directeur médical chez Systagenix. « Il n’est pas possible de dire quelles plaies ont une EPA, et ce, quels que soient leur étiologie, leur ancienneté ou leur apparence. En l’absence de repères visuels, l'EPA restera non détectée, risquant d’aboutir à une cicatrisation médiocre ou retardée. Par conséquent, un traitement inapproprié des plaies pourrait avoir des effets négatifs importants sur la qualité de vie des patients tout en coûtant des milliards d’euros au niveau mondial en traitements inutiles. C’est pourquoi WOUNDCHEK™ Protease Status, le seul dispositif disponible commercialement pour les médecins en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique à détecter l’EPA, va révolutionner le traitement des plaies en aidant enfin les médecins à mettre en œuvre un algorithme ”test et traitement” qui leur manquait jusqu'à présent ».

Tout comme l’infection d’une plaie est souvent traitée avec des pansements antimicrobiens et des antibiotiques systémiques (lorsque nécessaire) pour favoriser une trajectoire de cicatrisation appropriée, l'EPA devrait de la même manière être traitée avec des thérapies modulatrices des protéases telles que Collagène/Cellulose Oxydée Régénérée. Les preuves qui seront présentées au congrès EWMA montrent que les pansements Collagène/Cellulose Oxydée Régénérée sont plus efficaces sur les plaies avec une EPA que les autres pansements actuellement disponibles. Dans une étude rétrospective portant sur 56 ulcères veineux de jambe, les plaies avec EPA ont affiché un taux de réponse de 77 % au Collagène/Cellulose Oxydée Régénérée, par rapport à ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2012-05-23 par Business wire
Source: Communiqué de presse Systagenix


Publicité

En savoir plus